Sondage LCI : une majorité de Français soutient les manifestations contre la réforme du code du travail

Sondage LCI : une majorité de Français soutient les manifestations contre la réforme du code du travail

OPINION – Les Français soutiennent majoritairement (55%) le mouvement social contre les ordonnances sur le code du travail, selon les résultats de notre sondage Tilder-LCI-OpinionWay. Des chiffres à peu près semblables à ceux relevés en mars 2016 lors des manifestations contre le projet de loi porté par Myriam El Khomri.

D’une courte majorité, les Français appuient la protestation. Alors que les premières manifestations contre les ordonnances sur le code du travail se sont tenues mardi à l’appel de la CGT, le mouvement social est soutenu par 55% des citoyens, selon les résultats de notre sondage Tilder-LCI-OpinionWay dont nous vous donnons la teneur ce jeudi. Dans le détail, 24% des sondés se disent "tout à fait" pour la contestation quand 31 % y sont "plutôt" favorables. 


Des chiffres peu ou prou semblables à ceux relevés en mars 2016, au moment du projet de loi travail porté par Myriam El-Khomri. A titre de comparaison, 57% des Français soutenaient les manifestations, tandis que 42% s’y opposaient. Ils sont, cette fois, 44% à être contre (26% "plutôt" et 18% "tout à fait"). 

En vidéo

Qui a manifesté contre la loi travail ce mardi 12 septembre ?

Les électeurs de Marine Le Pen, n°1 des "anti-ordonnances"

Les jeunes apparaissent comme les premiers opposants aux ordonnances puisque 67% des 18-24 ans et 65% des 25-34 ans déclarent soutenir le mouvement social. Ils sont respectivement 29% et 34% à y être opposés. Moins nombreux que leurs cadets, les 35-49 ans (55% pour et 42% contre) et les 50-64 ans (56% pour et 44% contre) sont néanmoins majoritairement derrière les manifestants. Seuls les 65 ans et plus (40% pour et 59% contre) sont sur la ligne défendue par le gouvernement.


Des différences qui ressortent également si l’on se penche sur le statut d’activité des personnes interrogées : les retraités (43% pour et 56% contre) sont en effet les seuls à ne pas appuyer la grogne. Pour la plupart, les indépendants (51% pour et 47% contre) comme les salariés du privé (61% pour et 38% contre) ou du public (54% pour et 45% contre) prennent le parti des contestataires. 


Du côté des sensibilités politiques, là encore, des disparités existent. Si les électeurs ayant voté Emmanuel Macron (36% pour et 64% contre) ou François Fillon (37% pour et 62% contre) au premier tour se disent plutôt opposés au mouvement social, ceux ayant choisi Benoît Hamon (62% pour et 32% contre), Jean-Luc-Mélenchon (69% pour et 29% contre) ou Marine Le Pen (74% pour et 26% contre) semblent faire bloc derrière les manifestants. 

En vidéo

Nu, il chante contre la réforme de la loi travail

Sondage réalisé du 13 au 14 septembre par internet auprès d’un échantillon de 1003 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Les résultats de cette enquête doivent être lus en tenant compte des marges d’incertitude : 1,5 à 3 points. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Réforme du code du travail

Plus d'articles

Sur le même sujet