VIDÉO - A Hambourg, Macron esquive la question sur Business France et Muriel Pénicaud, ces "péripéties du quotidien"

SANS COMMENTAIRE - Emmanuel Macron, interrogé par une journaliste sur l'information judiciaire visant Business France et mettant en cause sa ministre Muriel Pénicaud, a refusé de répondre à la question.

Emmanuel Macron veut bien parler de la Syrie, du climat, de la Russie ou du G8 de Hambourg. Pas question, en revanche, de répondre aux questions des journalistes sur l'information judiciaire ouverte dans le cadre de l'affaire Business France, dans laquelle le nom de sa ministre du Travail Muriel Pénicaud a été cité. 


Ce vendredi, le parquet de Paris a annoncé l'ouverture d'une information judiciaire pour "favoritisme et recel de favoritisme", dans ce dossier relatif à l'organisation, en janvier 2016, d'une soirée de promotion de la France à Las Vegas en présence d'Emmanuel Macron. Cette soirée avait été organisée par Business France, dirigée alors par Muriel Pénicaud, et confiée sans appel d'offre à l'agence Havas. Selon des éléments récemment révélés dans la presse, l'actuelle ministre du Travail aurait été mise au courant en amont du problème. Cette dernière s'est défendue de toute irrégularité. 

Réponse sèche

Interrogé par une journaliste sur sa confiance en sa ministre, Emmanuel Macron a sèchement botté en touche. "J'ai posé des règles claires, je les respecte. Nous sommes ici [au G8] sur des sujets essentiels qui méritent mieux que des commentaires d'actualité". 

Tout ce dont on parle ici est vital pour notre peuple. Vous parlez de péripéties du quotidien dans notre pays. Il ne m'appartient pas de les commenter. Un président de la République ne commente pas, en particulier l'actualité judiciaireEmmanuel Macron

Le chef de l'Etat, qui a posé comme principe de ne pas s'exprimer sur des sujets nationaux lorsqu'il est à l'étranger, précise d'ailleurs : "Si j'étais à Paris, je ne commenterais pas davantage". Voilà qui a le mérite d'être clair. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Macron

Plus d'articles

Sur le même sujet