Ils étaient 11, 7 repartent au combat : quels anciens candidats à la présidentielle se présentent aux législatives ?

DirectLCI
D'UNE PIERRE DEUX COUPS - Après avoir rater leur entrée à l'Élysée, ils sont nombreux à tenter leur chance à l'Assemblée nationale. Sept anciens candidats à la présidentielle 2017 sont sur la ligne de départ pour les législatives de juin.

Ils sont de retour ! À peine la présidentielle terminée, plusieurs candidats à la magistrature suprême ont décidé de retenter leur chance au Palais Bourbon. Qui sont -ils et ou se présentent-ils ? LCI fait le point 


Si François Fillon a décidé de quitter la vie politique après sa défaite au premier tour, qu'Emmanuel Macron, devenu président, ne va évidemment pas se présenter aux législatives, et que Philippe Poutou et Jacques Cheminades ne souhaitent pas briguer un mandat de député, ils sont tout de même sept dans les starting-blocks pour les législatives 2017. 

Asselineau et Arthaud en Seine-Saint-Denis, Hamon dans les Yvelines...

Jean Lassalle, candidat indépendant à l'élection présidentielle qui avait recueilli au 1er tour 1,21% des voix, a ainsi annoncé qu'il briguerait un nouveau mandat aux législatives dans la 4e circonscription des Pyrénées-Atlantiques, dont il est député sortant. De son côté François Asselineau, candidat souverainiste qui avait obtenu moins de 1% des voix le 23 avril, a annoncé qu'il se présentait dans la 10e circonscription de Seine-Saint-Denis.


Nicolas Dupont-Aignan paraît lui en danger dans sa 8e circonscription de l'Essonne. S'il reste invaincu sur le terrain depuis 1997, son pacte avec le Front national de Marine Le Pen au lendemain du premier tour de l'élection présidentielle a laissé des traces, et relance donc le suspense pour les législatives. La patronne du FN sera elle candidate dans la 11e circonscription du Pas-de-Calais, où se trouve Hénin-Beaumont. Une circonscription où elle a déjà subi deux échecs en 2007 et en 2012. 

Benoît Hamon va pour sa part tenter de conserver son siège à l'Assemblée dans la 11e circonscription des Yvelines, qui regroupe Trappes et Elancourt. Quant à la porte-parole de Lutte ouvrière, Nathalie Arthaud , elle se présente dans la 6e circonscription de Seine-Saint-Denis regroupant Aubervilliers et Pantin. A gauche toujours, Jean-Luc Mélenchon a également  décidé de poursuivre le combat lors de ces législatives. Le leader de la France insoumise, qui n'a jamais été élu député, se présente face au socialiste Patrick Mennucci à Marseille, une ville où il est arrivé en tête au premier tour.

En vidéo

Avant les élections législatives, une minute pour comprendre le rôle et le salaire des députés

La campagne des législatives, qui a débuté lundi, a un enjeu tout particulier pour le président Emmanuel Macron, qui sera en quête d'une majorité parlementaire. Une chose est sûre, ce sont les Français qui décideront, les 11 et 18 juin prochain, de donner ou non les mains libres au nouveau chef de l'Etat.

Plus d'articles

Sur le même sujet