VIDÉO - L'ex-assistante parlementaire de Marielle de Sarnez se défend de tout emploi fictif rémunéré par le Parlement européen

EXCLUSIF - A une dizaine de jours du premier tour des législatives, plusieurs députés européens ont été mis en cause par le FN pour d'éventuels emplois fictifs d'assistants au Parlement européen. Parmi eux : la nouvelle ministre des Affaires européennes, Marielle de Sarnez. Au micro de LCI, son ancienne collaboratrice parlementaire, Philippine Laniesse, dément toute irrégularité.

Parmi la vingtaine de députés européens accusés par le FN d'éventuels emplois fictifs d'assistants au Parlement européen figure Marielle de Sarnez. LCI a recueilli en exclusivité le témoignage de son ancienne collaboratrice parlementaire, Philippine Laniesse. Cette dernière assure avoir exercé ses fonctions dans le respect des règles et se défend d'avoir rempli des missions pour le MoDem en France : "Toutes les missions que j'ai faites dans le cadre de mon contrat parlementaire étaient pour aider la députée à la réalisation de son mandat." 

"Après, moi, à titre personnel j'ai des activités d'élue, de militante qui sont on ne peut plus connues, on ne peut plus transparentes, qui ont été déclarées au Parlement européen", ajoute-t-elle. Mais rien "d'illégal".

Plus d'articles

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques