VIDEO - Loi Travail : la présentation en Conseil des ministres reportée, Valls reprend la main

VIDEO - Loi Travail : la présentation en Conseil des ministres reportée, Valls reprend la main

LOI TRAVAIL - Manuel Valls va annoncer mercredi le report de la présentation du projet de loi travail et compte rencontrer lui-même les partenaires sociaux. La réforme sera finalement présentée le 24 mars.

Le gouvernement veut se donner du temps. La loi travail de Myriam El Khomri, qui devait être présentée le 9 mars en Conseil des ministres, va être reportée de quelques semaines, a annoncé lundi Manuel Valls, confirmant des informations de l'AFP. "Nous avons décidé de reporter la présentation de la réforme d'une quinzaine de jours", a-t-il déclaré en marge du Salon de l'agriculture, estimant qu'il fallait "lever les incompréhensions" qui entourent la réforme. Selon des sources gouvernementales, la réforme devrait être présentée le 24 mars.


Les réactions n'ont pas tardé à pleuvoir, dans les rangs de l'opposition comme des frondeurs. Benoît Hamon, ex-ministre de la Consommation et de l'Education nationale, a ainsi estimé sur Twitter que cette annonce marquait "l'échec du passage en force", tandis que Jean-Luc Mélenchon saluait une "première victoire" et appelait au retrait total de la loi.

 

A LIRE AUSSI >> El Khomri hospitalisée après un "petit malaise"


Une pétition rassemble 775.000 signatures

Ce délai devrait permettre au gouvernement de prolonger les échanges avec les syndicats, pour l'heure très remontés contre un texte qu'ils jugent trop favorable au patronat. Manuel Valls a d'ailleurs expliqué lundi qu'il recevrait lui-même les partenaires sociaux, afin de trouver un texte plus acceptable. Ceux-ci ne seront toutefois pas facile à convaincre. Jean-Claude Mailly, à la tête de Force Ouvrière, a ainsi considéré lundi que "cela ne change rien", et qu'il faut "accroître les pressions" sur le gouvernement pour qu'il retire son projet.

EN SAVOIR + >>  "Non merci" : levée de boucliers des internautes contre la réforme du Travail

La contestation est en effet d'une ampleur sans précédent : au-delà des syndicats, des élus de la majorité et une grande partie de l'opinion publique ont déjà fait part de leur mécontentement. Une pétition mise en ligne sur le site change.org a déjà rassemblé plus de 775.000 signatures, tandis que les syndicats étudiants envisagent à leur tour de manifester pour obtenir le retrait du projet.

EN SAVOIR +
>>
Faut-il s'attendre à des semaines de 60 heures ?
>>
Les licenciements seront-ils facilités ?
>>
Comment seront payées les heures sup' ?
>>
Aurez-vous moins de jours de congé exceptionnels ?

Les tags

    Et aussi

    Sur le même sujet

    À suivre

    Rubriques