VIDÉO - Première manifestation de fonctionnaires après la victoire de François Fillon

GROGNE - La manifestation était prévue de longue date, mais les motivations ont été ravivées par le programme de François Fillon, qui prévoit de supprimer des centaines de milliers de postes de fonctionnaires. Ce mardi, à Paris, environ 500 personnes se sont mobilisées pour défendre le statut de la profession.

Environ 500 fonctionnaires sont descendus dans la rue ce mardi à Paris à l'appel de quatre syndicats de la fonction publique. Les manifestants dénonçaient "la chasse aux fonctionnaires" et leur stigmatisation. "On est des boucs émissaires comme les étrangers sont des boucs émissaires", reproche l'une des manifestantes. "Être stigmatisés comme ça, c'est absolument scandaleux".


La mobilisation était prévue de longue date, mais aujourd'hui, tout tourne autour du programme de François Fillon et sa volonté de supprimer 500.000 postes de fonctionnaires. Une idée irréaliste et dangereuse pour deux infirmières présente dans le cortège, et qui n'en peuvent déjà plus. "Il faudrait qu'il vienne voir ce qu'il s'y passe et comment travaille le personnel", explique l'une d'elle. Pour les syndicats, cela revient tout simplement à détruire la fonction publique. "Quand on dit 500.000 emplois en moins, c'est au-delà du 1 sur 2 que l'on a connu du temps de Nicolas Sarkozy", regrette Bernadette Groison, secrétaire générale de la FSU. Une trentaine de rassemblements et actions de sensibilisation aux enjeux des services publics ont également eu lieu en région, notamment à Toulouse, à Rennes, ou encore à Nice.

Apparu met en doute les réformes de Fillon : "Supprimer 500.000 fonctionnaires, ce n'est pas possible"

Plus d'articles

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques