VIDÉOS - Les plus belles perles des politiques au Salon de l'agriculture

VIDÉOS - Les plus belles perles des politiques au Salon de l'agriculture

PASSAGE OBLIGÉ - La nouvelle édition du Salon de l'agriculture ouvre ses portes du 27 février au 6 mars. Un rendez-vous incontournable pour les politiques, qui se pressent à la porte de Versailles pour le meilleur et pour le pire. Voici justement le meilleur et le pire de leurs petites tournées auprès des agriculteurs.

Une visite sur fond de crise agricole, ça promet des étincelles. Du 27 février au 6 mars 2016, les politiques vont pouvoir mesurer par eux-même la colère des agriculteurs confrontés à d'importantes difficultés financières, à l'occasion du Salon de l'agriculture 2016, porte de Versailles. L'occasion, peut-être, de nouvelles sorties hautes en couleur, à l'image des nombreuses petites phrases lâchées au cours du temps dans cette enceinte. Voici les plus mémorables.

À LIRE AUSSI
>> Salon de l'agriculture : nos astuces pour un parcours sans faute
>> Comment manger à l'œil au Salon de l'agriculture

 Nicolas Sarkozy en 2008 : "Casse-toi pov'con"
Commençons par la plus célèbre : l'altercation de Nicolas Sarkozy avec un visiteur lors de son premier Salon en tant que président de la République. Alors qu'il salue les badauds, l'ex-Président tombe sur un récalcitrant. "Ah non, touche-moi pas", lâche celui-ci. "Tu me salis". Réponse furieuse de Nicolas Sarkozy qui fera le tour des chaînes : "Casse-toi alors, pov' con". Il formulera des regrets beaucoup plus tard, début 2016.


 François Hollande en 2013 : "Nicolas Sarkozy ? Ah bah tu le verras plus"
Inaugurant son premier Salon de l’agriculture comme chef de l'Etat, François Hollande se livre à l'un de ses fameux bons mots dont il est friand. A la remarque d'un enfant : "Moi je n'ai jamais vu Nicolas Sarkozy !", le président répond du tac au tac : "Ah bah, tu le verras plus", suscitant l'hilarité de son entourage. "Encore une promesse non tenue de François Hollande", ironisera Nicolas Sarkozy après son retour en politique. Lors de l'édition 2014, François Hollande se livrera à cette confidence (un peu inutile) : "Moi, mon grand-père, il mangeait de la viande au petit-déjeuner".


 Jacques Chirac en 2005 : "Ce ne sont pas des bovins, c'est des chefs-d’œuvre"
On connaît le goût de l'ancien président pour l'agriculture, et notamment pour ce Salon où il a toujours été bien accueilli. Jacques Chirac, qui a repris une vieille tradition abandonnée (comme président, François Mitterrand n'y a pas mis les pieds), y passait en moyenne cinq heures. Habitué des petites blagues, il s'amuse en 2003 du fait qu'une vache en soit à sa troisième édition du Salon. "C'est une habituée… Elle vient toute seule ?" En 2005, ravi de sa visite, il félicite à sa manière un éleveur.


 José Bové en 2007 : "Ce n'est pas en tapant sur le cul des vaches…"
Agacé par le petit cirque politique au Salon de l'agriculture, le syndicaliste paysan José Bové se moque de ceux qui viennent flatter la profession. "Ce n'est pas simplement en allant au Salon, en déambulant, en tapant sur le cul des vaches qu'on défend l'agriculture", lâche-t-il.


 François Bayrou en 2012 : "Je ne suis pas là pour flatter la croupe des vaches"
Candidat centriste en vogue pour la présidentielle de 2012, François Bayrou effectue son petit tour à la porte de Versailles. Car, dit-il, l'agriculture, "c'est ma vie". Mais attention, prévient-il : il n'est pas là pour flatter… les vaches.


 Dominique de Villepin en 2011 : "Bon bah voilà, Chirac l'a caressée celle-là"
En tournée lors de l'édition 2011, Dominique de Villepin, qui vient de divorcer de l'UMP de Nicolas Sarkozy, en quête d'un destin présidentiel. Alors, pour se donner de l'élan, il caresse une vache qui a déjà croisé la route de Jacques Chirac. "Bon bah voilà, Chirac l'a caressée celle-là. Ça porte chance", blague l'ancien Premier ministre. Dans cette même édition, on voit Martine Aubry se livrer à une petite touche d'humour. "C'est pas trop dur de boire de la bière dès le matin ?" questionne une journaliste. "Vous savez, nous, dans le Nord, on commence la bière à 7 heures du matin, hein" rigole la maire de Lille.


 Manuel Valls en 2015 : "Le Foll, tu veux pas partager une p'tite bière ?"
L'an dernier, le Premier ministre a effectué une longue visite au Salon, prenant le temps de goûter tout ce qu'on lui présentait à manger... et à boire. De quoi réchauffer l'ambiance. Manuel Valls, très détendu entre deux petits verres, cherche son comparse Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture. "Le Foll il est où là ? Hein ? Le Foll, tu veux pas partager une p'tite bière ? Le Foll ?"


► 
Jacques Chirac en 2009 : "Au restaurant, on ne me demande même pas ce que je veux boire, on m'amène tout de suite une bière" 
Et une petite dernière avec le roi du Salon, Jacques Chirac. En 2009, alors retraité de la politique, l'ex-président se fait plaisir en déambulant longuement entre les exposants. Un sirotant une bière - sa boisson fétiche - il lâche cette remarque. 

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques