Laurent Wauquiez ne serait pas contre rester président de LR après la primaire

Laurent Wauquiez ne serait pas contre rester président de LR après la primaire

Fillon candidat de la droite pour 2017

Voir
APPEL DU PIED - Président par intérim, Laurent Wauquiez a tendu une perche à celui qui sera investi par Les Républicains pour 2017. Le chef de la région Auvergne-Rhône-Alpes resterait volontiers aux manettes.

À droite, le vainqueur de la primaire sera rapidement investi par son parti, dont il devra dessiner la future direction. Laurent Wauquiez, nommé suite à la candidature de Nicolas Sarkozy à la primaire, en assure actuellement la présidence par intérim. Et l'intérimaire prolongerait bien son CDD, a-t-il répondu à ce sujet au Journal du dimanche.


"J'aime ce que je fais. Un parti, c'est très beau. Voir des gens d'horizons très différents unis par la même vision de la France, c'est profondément touchant. Mais ma force, c'est ma liberté. Je ne cherche pas de poste gouvernemental en 2017. Je ne suis pas là pour faire des petites négociations d'arrière-boutique", a-t-il lancé.  

Le gagnant devra faire des gestes. À l'égard de son adversaire du second tour, et à l'égard des électeurs qui ont soutenu Nicolas SarkozyLaurent Wauquiez, président par intérim de Les Républicains

Selon les statuts de LR, l'organisation du parti incombera au vainqueur de la primaire. Mais Wauquiez prévient celui qui sera investi ce 27 novembre pour 2017 : "Il faudra faire des gestes. À l'égard de son adversaire du second tour et à l'égard des électeurs qui ont soutenu Nicolas Sarkozy", a exigé ce très proche de l'ex-chef de l'État. 


Éliminé au premier tour du scrutin avec 20,7 % des voix, ce dernier a annoncé son retrait de la vie politique et apporté son soutien à son ancien Premier ministre, François Fillon. 

En vidéo

Deuxième « au revoir » pour Sarkozy, et après ?

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Fillon candidat de la droite pour 2017

Plus d'articles

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques