Libéral, conservateur : demandez le programme de François Fillon !

PROJET - Grand vainqueur de la primaire de la droite et du centre, François Fillon portera donc les couleurs de l'opposition lors de l'élection présidentielle de 2017. Mais que contient au juste son programme ?

François Fillon a créé la suprise en remportant ce dimanche soir le premier tour de la primaire de la droite et du centre. L'actuel député de Paris a porté durant sa campagne un programme résolument à droite et particulièrement libéral sur le plan économique. Petit tour d'horizon des dix mesures phares de son programme.  

Emploi

L'ancien Premier ministre veut reporter l'âge légal de la retraite à 65 ans. Un classique à droite, particulièrement mis en avant dans son programme.


L’une de ses mesures les plus emblématiques sera d’abroger les 35 heures, afin de porter la durée légale du travail à 39 heures, y compris dans la fonction publique. Dans le secteur privé, François Fillon suggère tout simplement de laisser le libre choix de la durée du travail... aux entreprises, par voie de référendum interne.


Le traitement du chômage risque aussi d'être largement amendé : dégressivité, réduction du temps pendant lequel un chômage touchera ses indemnités et plafonnement en seront les maître-concepts.

Fiscalité

En matière de fiscalité, François Fillon veut baisser les impôts de 50 milliards (40 pour les entreprises et 10 pour les ménages). 


Autre mesure symbolique, la suppression de l’impôt sur la fortune, souvent promise mais jamais appliquée.


Concernant la TVA, il souhaite à nouveau mettre en place une TVA sociale. Une mesure qu'il n'avait pas réussi à imposer en 2007 lors de son entrée à Matignon. Il augmenterait de deux points le taux actuel de TVA contre une baisse massive des cotisations des entreprises. 

Société

Soutenu par Sens commun, mouvement politique opposé au mariage pour tous et défenseur auto-proclamé de la famille traditionnelle, le député de Paris propose de rétablir l’universalité des allocations familiales, ainsi que de porter le quotient familial à 3000 euros par demi-part. 


Refusant de revenir sur le mariage homosexuel, le député de Paris, jamais très progressiste sur les questions de société (il avait voté contre la dépénalisation de l'homosexualité en 1981) désire par ailleurs supprimer le droit à l’adoption plénière pour les couples homosexuels.


Sur l’immigration, il entend réduire les nombres d’étrangers autorisés à venir en France, en créant notamment des quotas. 


Il entend en outre réserver les prestations sociales aux immigrés en situation régulière depuis au moins deux ans.

Nucléaire

François Fillon envisage aussi de prolonger l’exploitation des centrales nucléaires existantes de 40 ans à 60 ans. Il n'entend pas fermer la centrale de Fessenheim. 

Terrorisme

L'ex-Premier ministre souhaite interdire le retour sur le territoire national des Français partis combattre à l'étranger dans les rangs terroristes, contrairement à Alain Juppé qui privilégie leurs arrestations. 

En vidéo

François Fillon, son discours intégral : "Je tends la main à tous ceux qui veulent servir la France"

En vidéo

Chartier : "Notre travail sera de mieux expliquer le programme" de François Fillon

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Fillon candidat de la droite pour 2017

Plus d'articles

Sur le même sujet