Présidentielle 2017 : le centre va-t-il rouler pour François Fillon ?

2017 - François Fillon a remporté la primaire de la droite et du centre. Pourtant déjà, des voix centristes semblent ne pas s’accommoder de ce choix.

François Fillon a beau avoir remporté la primaire de la droite ET du centre, une partie de la famille centriste n’a pas l’intention de se ranger derrière lui pour l’élection présidentielle. Sans surprise, François Bayrou laisse déjà entrevoir sa probable candidature.

François Bayrou, la possibilité d'y aller

Après avoir qualifié le projet de François Fillon de "brutal" et "dangereux" la semaine passée, le président du MoDem a réitéré ce dimanche soir ses critiques, jugeant que ce  projet "pose en réalité de nombreuses questions aux citoyens et à notre société". Et "ces questions devront trouver réponse", poursuit le maire de Pau.


A ses yeux, des sujets n'ont pas été "traités", comme "l'avenir de l'Union européenne, la sauvegarde d'une ambition sociale, la question de l'environnement [...] les nouvelles conditions du travail, la situation des jeunes et leur futur". "Dans les semaines qui viennent, nous allons travailler à ces questions et à ces sujets pour tous ceux et avec tous ceux qui ont besoin que soient inventées des réponses nouvelles pour garantir et réussir l'alternance dont la France a besoin", écrit encore François Bayrou.

Rama Yade, "candidate des centristes"

L’ancienne secrétaire d'Etat Rama Yade, qui a annoncé sa candidature à l’élection présidentielle il y a déjà quelques mois, ne compte pas renoncer pour se ranger derrière François Fillon. Sur Twitter, elle interpelle ses anciens camarades de l’UDI, Jean-Christophe Lagarde et Laurent Hénart et s’auto-baptise "candidate des centristes".

De son côté, l’ancien ministre de l'Economie et fondateur de l'Alliance centriste, Jean Arthuis, profite de la victoire de François Fillon pour rappeler son choix de rallier Emmanuel Macron. 

Ce ralliement pourrait bien en entraîner d’autres. Même chez les juppéistes, l’idée de se rapprocher du fondateur d’En Marche est dans certaines têtes. Sur LCI, Raphael et Sébastien, membres du collectif des Jeunes avec Juppé, ont expliqué vouloir étudier les programmes de François Fillon et d’Emmanuel Macron avant de choisir l’un d'eux. 

En vidéo

Certains militants juppéistes hésitent entre François Fillon et Emmanuel Macron pour 2017

L'UDI Fillon-compatible

A l’inverse, à l’UDI, la perspective de s'aligner derrière le vainqueur de la primaire ne semble pas poser de problèmes. Ce dimanche soir sur LCI, son président Jean-Christophe Lagarde, proche soutien d'Alain Juppé, s'est dit prêt à travailler avec lui. Exit la "brutalité" du programme de François Fillon dénoncée par leur champion, bonjour la démonstration de bonne volonté.


"Autant nous avions des incompatibilités avec Nicolas Sarkozy, autant avec François Fillon, nous n'avons que des différences", a-t-il dit, expliquant vouloir "engager une discussion avec François Fillon pour écrire un programme législatif commun". Dans un communiqué, il précise vouloir en particulier travailler sur les thèmes de l'Europe, l'éducation, l'emploi, la Sécurité sociale et l'environnement.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Fillon candidat de la droite pour 2017

Plus d'articles

Sur le même sujet