Sondage - Avant "L'Emission politique", Benoît Hamon s'envole, Manuel Valls vainqueur

2017 : la bataille de la gauche

Voir
SONDAGE - Selon un sondage Harris Interactive pour France Télévisions publié jeudi 5 décembre, Manuel Valls sortirait vainqueur de la primaire de la gauche quel que soit son adversaire au second tour le 29 janvier prochain. A noter : l'envolée de Benoît Hamon (+11 points en un mois), au coude-à-coude avec Arnaud Montebourg pour la deuxième place.

Valls plébiscité par les sympathisants socialistes

Selon le sondage, l'ancien Premier ministre arriverait en tête au premier tour du scrutin, avec 43% des suffrages. Surtout, 57% des sympathisants du Parti socialiste choisiraient de voter pour lui, contre 19% pour Arnaud Montebourg et 17% pour Benoît Hamon. Ce dernier réaliserait son meilleur score auprès des sympathisants de gauche non-socialistes (45%). A l'inverse, ces sympathisants ne seraient que 12% à apporter leur voix à Manuel Valls. 

Hamon au coude-à-coude avec Montebourg au premier tour

Au premier tour de la primaire, le 22 janvier prochain, Arnaud Montebourg arriverait en seconde position avec 25% des intentions de vote. Mais il serait talonné de près par Benoît Hamon (22%). Surtout, le premier est en perte de vitesse puisqu'il perd trois points par rapport au sondage Harris Interactive réalisé au début du mois de décembre, quand le second en gagne... onze. Incontestablement, la dynamique plaide en faveur de l'ancien ministre de l'Education nationale, qui occupe l'espace médiatique ces derniers jours, et défend son programme très ancré à gauche dont la mesure phare est l'instauration d'un revenu universel.

En vidéo

Sondage - Primaire de la gauche : Benoît Hamon s'envole, Manuel Valls vainqueur

Manuel Valls vainqueur au second tour quel que soit son adversaire

Selon le sondage, Manuel Valls l'emporterait au second tour avec 55% des suffrages face à Arnaud Montebourg (45%). S'il se retrouvait face à Benoît Hamon, il recueillerait 57% des voix, contre 43% pour son adversaire. Il bénéficerait d'une déperdition des voix entre ses deux challengers. Ainsi, s'il devait disputer un second tour face à Arnaud Montebourg, 23% des électeurs de Benoît Hamon voteraient pour lui ; s'il devait disputer ce second tour face à Benoît Hamon, il récolterait 27% des suffrages des soutiens d'Arnaud Montebourg.

Les électeurs peu intéressés par la primaire

Il faut également retenir de ce sondage que cette primaire n'intéresse pas une majorité des Français interrogés. Seuls 42% des sondés se disent "beaucoup" et "assez" intéressés par le scrutin, et 58% "pas vraiment" et "pas du tout" intéressés. Les sympathisants de gauche non socialistes sont 58% à avoir de l'intérêt pour la primaire, et les sympathisants socialistes 78%. C'est pourtant sur eux que compte le PS pour participer. Alors que plus de quatre millions de personnes se sont déplacées pour voter à la primaire de la droite et du centre, le parti espère réunir de un à deux millions de votants. Sans quoi le scrutin serait un échec et le PS en danger.

Méthodologie : échantillon de 6245 personnes, représentatif des Français âgés de18 ans et plus comprenant un échantillon de 478 inscrits sur les listes électorales déclarant qu’ils iront certainement voter à la Primaire du Parti socialiste et de ses alliés.

En vidéo

Primaire de la gauche : un site pour géolocaliser les bureaux de vote disponible lundi

Tout savoir sur

Tout savoir sur

2017 : la bataille de la gauche

Plus d'articles

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques