VIDÉO - Elle le soutient dimanche à Bercy : qui est Gabrielle Guallar, la discrète compagne de Benoît Hamon ?

INTIMITÉ - Durant la campagne de la primaire de la gauche, Benoît Hamon avait refusé de participer à "Une ambition intime" pour ne pas exposer sa femme dans les médias. Dimanche, événement rare, elle devrait être présente au grand meeting organisé à Bercy par le candidat socialiste. Que sait-on donc de Gabrielle Guallar, dont son mari dit "qu'à part [ses] potes, personne ne la connaît" ?

Contrairement à d’autres candidats, qui aiment s’afficher aux côtés de leurs compagnes et en font un vrai outil de communication, celle de Benoît Hamon est méconnue du grand public. Gabrielle Guallar devrait toutefois faire dimanche une entorse à son extrême discrétion, puisqu'elle doit venir soutenir son mari qui tente de relancer sa campagne lors d'un grand meeting à Bercy. 


Pas sûr toutefois qu'elle aille plus loin que de simples photos, tant le couple a fait le choix de ne pas s’exposer dans les médias. Le peu que l’on sait de celle qui partage la vie du vainqueur de la primaire de la gauche est qu'elle est d'origine catalane et danoise, et que le couple est pacsé et parent de deux filles.

Sa fiche LinkedIn nous enseigne qu'après avoir étudié à Sciences Po de 1993 à 1996, et avoir obtenu un diplôme de l'Europacollege, Gabrielle Guallar a travaillé en tant que conseillère au Centre national du cinéma et de l’image animée, ainsi que pour l'agence de conseil KEA European Affairs. Actuellement, elle est responsable des affaires publiques au sein du secrétariat général du groupe de luxe français LVMH. Un poste qu'elle occupe depuis juillet 2014.  

La polémique "Une ambition intime"

Gabrielle Guallar a fait parler d'elle sans le vouloir il y a quelques mois, lors d'une mésentente entre l'équipe d'"Une ambition intime" et Benoît Hamon. Après que l'ancien ministre de l'Éducation nationale a refusé de participer à l'émission alors qu'il avait engagé des discussions avec les équipes de M6, il a essuyé les critiques de la présentatrice Karine Le Marchand et de son entourage. Selon ces derniers, le socialiste s'était défilé car le métier de sa femme n'est pas en adéquation avec le courant politique qu'il représente. "On a bien compris que ça lui posait problème en tant que candidat de la gauche du PS. Mais c’est une honte de vouloir se faire une virginité sur le dos de Karine Le Marchand", avait déclaré un membre de l’équipe de production dans Le Parisien


Un peu plus tard, le camp Hamon avait expliqué sa décision à LCI : "Nous avons discuté avec Karine Le Marchand pendant une heure. Lorsqu’elle lui a demandé de pouvoir rencontrer ses proches, il lui a expliqué qu’il n’avait pas coutume de mettre en avant sa famille dans les médias." "Je suis très fier que ma femme soit cent fois plus diplômée que moi, qu’elle ait un très beau métier, mais ce n’est pas grâce à moi", a ensuite déclaré le candidat dans Punchline sur D8

Et après ?

Fin janvier, le candidat s'était très légèrement épanché sur sa compagne auprès du Figaro Madame, évoquant une "femme naturellement très discrète", qui "n'a jamais voulu jouer un rôle public en politique". Ce que, confiait-il, "il ne lui a jamais demandé de faire", reconnaissant d'ailleurs "qu'à part [ses] potes, personne ne la connaît". "Elle n'est jamais venue dans mes meetings", déclarait-il également dans cet entretien. De quoi promettre une présence d'autant plus remarquée dimanche à Bercy.

En vidéo

VIDEO - Présidentielle 2017 : qui partage la vie des candidats ?

Tout savoir sur

Tout savoir sur

2017 : la bataille de la gauche

Plus d'articles

Sur le même sujet