VIDÉO - Présidentielle 2017 : pour le député frondeur Christian Paul, François Hollande "ne rassemble plus"

2017 : la bataille de la gauche

Voir
SUR LE FIL DU RASOIR - En annonçant sa possible candidature à la primaire de la gauche face à François Hollande, Manuel Valls a semé la pagaille au sein du gouvernement, et accentué la pression sur François Hollande. Alors qu'il doit annoncer s'il se présentera à l'élection dans les prochains jours, le président fait désormais l'objet de nombreux doutes dans son camp comme à droite. Pour Christian Paul, député frondeur de la Nièvre invité d'Yves Calvi, il n'est plus l'homme de la situation.

Dimanche 27 novembre, Manuel Valls annonçait dans un entretien au Journal du Dimanche ne pas écarter la possibilité de se présenter face à François Hollande lors de la primaire socialiste. Alors que le président est censé annoncer sa candidature dans les prochains jours, cette déclaration a rapidement provoqué un raz-de-marée politique. La droite comme la gauche se questionne plus que jamais sur la légitimité du chef de l'État à se présenter. Invité d'Yves Calvi dans "24H en Questions", Christian Paul, député frondeur de la Nièvre, revient sur ce récent sondage Kantar-Sofres pour LCI, RTL et Le Figaro qui désigne François Hollande comme le cinquième homme dans les intentions de vote au premier tour de la présidentielle. "Il ne rassemble plus les gauches et les écologistes [...] et il s'est auto-empêché", commente le politique.

Il faut se remettre en formeChristian Paul

Si la droite a trouvé son candidat en la personne de François Fillon, la gauche, elle, est toujours à la peine. Les prétendants à la primaire, qui se déroulera le 22 et 29 janvier, ne se sont pas encore tous déclarés, quand certains ont déjà décidé de passer outre le scrutin, à l'image de Sylvia Pinel du Parti radical de gauche. Pour Christian Paul, cette situation ne signifie pas pour autant que la gauche a déjà perdu l'élection présidentielle. Sa solution : "On remet la gauche en mouvement. Et on peut avoir dans cette primaire de l'enthousiasme, des idées nouvelles...". "Il faut se remettre en forme [...] on remet les compteurs à zéro", indique-t-il.

La victoire de la gauche en 2017 est-elle encore possible ? Pour le frondeur Christian Paul, il faut "se remettre en forme"

Valls & Hollande, une réconciliation mise en scène

Tout savoir sur

Tout savoir sur

2017 : la bataille de la gauche

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques