VIDÉO – Hollande renonce : retour sur quatre jours d’opposition avec Manuel Valls

2017 : la bataille de la gauche

Voir
SEMAINE POLITIQUE - Pendant que François Hollande est en déplacement à Madagascar le week-end dernier, Manuel Valls affûte ses armes et le défie clairement pour la première fois. Le Premier ministre semble vouloir empêcher le président de se représenter. Le lendemain, les deux hommes déjeunent à l'Elysée. Le naufrage est évité.

Le premier coup de tonnerre intervient ce week end. Alors que François Hollande est en déplacement à Madagascar, Manuel Valls affûte ses armes et le défie clairement pour la première fois. À la question "pourriez-vous être candidat face au président", le Premier ministre répond : "Je prendrai ma décision en conscience". Un oui peut-être suivi par cette quasi-déclaration de guerre :"Il faut se préparer au face à face je m'y prépare j'y suis prêt". 

L'exécutif tangue. Le lendemain, les deux hommes déjeunent à l'Elysée, après le coup de force du Premier ministre. Le naufrage est évité. Mardi à l'Assemblée nationale, Manuel Valls calme les choses.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

2017 : la bataille de la gauche

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques