Attentats en Catalogne : "J'ai été tapé par le véhicule de plein fouet" témoigne une victime française

BARCELONE - Renaud était en vacances avec sa femme et ses deux fils quand l'attentat de Barcelone a eu lieu. Le couple venait de donner le goûter à ses enfants quand la camionnette les a percutés sur la Rambla. Toujours hospitalisé pour de multiples fractures à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière, il témoigne aujourd'hui dans Sept à Huit.

"En une fraction de seconde, j'ai vu des personnes se faire heurter par le véhicule". Renaud, victime française de l'attentat de Barcelone du 17 août 2017, est encore sous le choc. Les larmes aux yeux, il se souvient pour l'émission Sept à Huit de l'horreur vécue ce jour-là.  "J'avais mon fils dans les bras, j'ai juste eu le temps de faire un quart de tour pour essayer d'absorber le choc". Tous les membres de sa famille sont aujourd'hui sains et saufs, mais le Français est toujours hospitalisé pour de multiples fractures. "J'ai été tapé de plein fouet par le véhicule", raconte-t-il. "D'un seul coup, ça a été très vite, impossible de réagir, de sortir du champ de cette camionnette". Renaud se souvient du choc, de ce sentiment de ne plus savoir vraiment où il était. 


"Je n'avais plus mon fils dans les bras, je suis tombé à la gauche du véhicule qui s'est arrêté quelques mètres après nous avoir heurté", poursuit le Français. Renaud confie également qu'il a vu le terroriste descendre de son véhicule et prendre la fuite après le massacre. "Il était de dos, j'avais une douleur intense, j'ai voulu tout de suite me relever, mais je suis tombé". Le fils aîné de Renaud a été projeté lors du choc, et a été récupéré par un passant sur place. Lui et son frère étaient sains et saufs après l'accident. La femme de la victime a été elle grièvement blessée. Aujourd'hui rétablie, elle a pu regagner le domicile familial.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Sept à huit

Plus d'articles

Sur le même sujet