À VOTRE AVIS – Qui sera champion du monde de rugby ?

À VOTRE AVIS – Qui sera champion du monde de rugby ?

SONDAGE - Quatre ans après son titre de champion du monde, la Nouvelle-Zélande tentera, samedi, de remporter pour la deuxième fois consécutive le trophée William Webb Ellis. Dans l'antre légendaire de Twickenham, ils seront opposés pour la première fois en finale à l'Australie, qui réalise une très belle compétition. Alors All Blacks ou Wallabies ?

À eux deux ils totalisent quatre Coupes du monde à leur palmarès. Samedi, en foulant la pelouse de Twickenham, Australiens et Néo-Zélandais tenteront de remporter un troisième titre suprême. Dans une finale inédite, les hommes de Steve Hansen pourraient être les premiers à revalider un titre acquis quatre ans auparavant. Mais il faudra compter sur des Australiens bagarreurs, qui rentrent sur le terrain comme "s'ils partaient à la guerre", nous confiait le Kiwi Hugh Chalmers, joueur de l'Union Bordeaux Bègles. Sortis de la poule de la mort (où figuraient les Anglais, les Gallois et les Fidjiens), les Wallabies ont envie de créer la surprise, eux qui partent outsider.

Des duels dans toutes les lignes

Michael Cheika pourra notamment s'appuyer sur un huit de devant conquérant et dominateur qui a dominé anglais et gallois. Avec en figure de proue une troisième ligne omniprésente. Dans les rucks, dans la ligne, en défense... Fardy, Pocock et Hooper auront sûrement la clé de cette finale. Car face à eux se dresseront les terribles McCaw et Kaino. Le célèbre numéro 7 néo-zélandais, sera bien de la partie après avoir été blanchi d'un coup de coude porté involontairement contre l'Afrique du Sud en demi-finale.

À LIRE AUSSI >> Michael Cheika vu par les joueurs, entraîneurs et coéquipiers qui l'ont côtoyé en France

Au-delà de la troisième ligne, le duel entre les arrières Néo-Zélandais et Australiens risque aussi de valoir le coup d'œil. Mitchell face à Milner-Skudder, Savea opposé à Ashley-Cooper, Ben Smith contre Israel Folau. Et que dire de l'affrontement entre Ma'a Nonu et Matt Giteau. Les jambes seront là derrière. Espérons que ce match comporte plus d'envolées que les deux dernières éditions qui avaient été assez fermées. L'Afrique du Sud en 2007 et les All Blacks avaient soulevé le trophée William Webb Ellis après des matchs ternes. Mais avec les joueurs présents sur le terrain, l'espoir est permis. Que le meilleur gagne.

EN SAVOIR + >> Toute l'actualité de la Coupe du monde de rugby sur metronews

Plus d'articles

En ce moment

Rubriques