Avec ses remplaçants, Toulon s’offre le Racing à la dernière minute

Avec ses remplaçants, Toulon s’offre le Racing à la dernière minute

TOP 14 – Malgré une équipe amputée de ses cadres, Toulon a remporté un succès de prestige aux dépens du Racing (21-20), à deux semaines du quart de finale de Champions Cup.

A affiche exceptionnelle, enceinte du même acabit. La rencontre entre le Racing 92 et le RC Toulon a été délocalisé au stade Pierre-Mauroy de Lille, plein pour l’occasion (environ 50 000 spectateurs). Les champions d’Europe ont adopté une stratégie payante pour mener 11-3 à la pause après un essai de Delon Armitage (16e) avant d’accentuer leur avance quand Théo Bélan a aplati dans l’en-but adverse (50e).

Le réveil, en vain, du Racing

Mais le Racing a trouvé des ressources inespérées pour revenir dans les dernières minutes en plantant deux banderilles, qui semblaient décisives, par Wenceslas Lauret (74e) et Dan Carter (77e). Les Franciliens menaient de deux unités (20-18) à 60 secondes du terme de la partie avant de se mettre à la faute en offrant une pénalité à Frédéric Michalak. Sur la sirène, l’ouvreur du RCT a sanctionné l’indiscipline des partenaires de Maxime Machenaud pour offrir une précieuse victoire aux Toulonnais, qui chipent du même coup la seconde place à leur victime du jour. Au match aller, en août dernier, les Racingmen s’étaient imposés à Mayol (27-22). La belle aura lieu sur la scène continentale avec un quart de finale de Champions Cup, programmée le dimanche 10 avril à Colombes. 

A LIRE AUSSI
>>
XV de France : Saint-André vient au soutien de Novès et lui "a envoyé deux SMS" 

Les tags

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques