Croydon, cette banlieue pas très chic qui accueille le XV de France pendant la Coupe du monde

Croydon, cette banlieue pas très chic qui accueille le XV de France pendant la Coupe du monde

CAMP DE BASE - Si les Bleus goûtent déjà les charmes du très british Selsdon Park Hotel & Golf de Croydon, ils s’attarderont sans doute beaucoup moins sur la ville qui les entoure. Car si le repère du XV de France est plutôt coquet et verdoyant, cette cité de la banlieue sud de Londres l'est parfois beaucoup moins.

“Ah bon, ici, à Croydon ?” Quand on l'explique à Alii, qui tient un petit hôtel dans le centre de cette petite ville de 52 000 habitants située à 20 kilomètres au sud de Londres, il n’en revient pas que le XV de France loge à côté de chez lui pendant la Coupe du monde de rugby. Il faut dire que Croydon fait rarement parler d’elle, hormis dans la bio de Kate Moss, qui y est née en 1974, ou dans le casier d’Eric Cantona, qui y a été jugé en 1995 après son fameux kung-fu asséné à un supporter de Crystal Palace.

Pire, la dernière fois que Croydon a fait la une, cette banlieue cosmopolite s’en serait bien passée : car c’était en août 2011, lors des émeutes en Angleterre. Pas plus paupérisée qu’un autre borough de la capitale anglaise (avant les événements, le taux de chômage y était même un peu moins élevé qu’à Londres, 6,3 % contre 6,9%), cette cité endormie du Surrey s’est pourtant dangereusement embrasée, comme d’autres villes du pays. “C’était très chaud ici à ce moment-là, nous confie encore Alii, dont l’établissement était situé aux premières loges sur Highstreet, une des artères commerçantes de Croydon. Des magasins, des bâtiments et des voitures ont brûlé. Il y a même eu un mort…”

Depuis les émeutes de 2011, Croydon va mieux mais reste une banlieue triste

Depuis ces nuits de feu, le calme est évidemment revenu dans ce coin du sud de Londres, qui bénéficie d’un vaste programme d’investissement commençant à porter ses fruits. Mais pas de miracle, Croydon reste triste et monotone, surtout dans sa partie nord, bien plus urbanisée que le sud. C’est d’ailleurs tout le paradoxe de cette banlieue où l’on passe d’un centre-ville aux ruelles parfois peu amènes, à des quartiers pavillonnaires plus cossus dont les maisons sont dupliquées presque à l’identique avant de rejoindre... la campagne. Ou du moins un semblant. Et c’est évidemment dans cet îlot verdoyant que le XV de France a pris ses quartiers au select Selsdon Park Hotel & Golf.

Un établissement quatre étoiles un peu vieillot et kitsch mais tout confort ( le tour du propriétaire, c'est par ici ), entouré d’un terrain de 80 hectares et d’un 18 trous. “Un coin charmant”, comme l’a qualifié Philippe Saint-André avant de quitter Paris, situé à quelques minutes du Trinity College de la ville voisine de Shirley, où les Bleus iront s’entraîner. Le sélectionneur louait alors le camp de base des Tricolores pour sa proximité (une heure de route quand ça roule bien) avec Twickenham et l’Olympic Stadium, là où ses hommes affronteront l’Italie (samedi 19 septembre) puis la Roumanie (mercredi 23 septembre). Mais ce que n’a pas dit PSA, c’est que le principal atout de Croydon est de se trouver à moins d’une demi-heure de l’aéroport international de Gatwick… Certains y verront un mauvais signe pour ce XV de France, qui espère rester le plus longtemps possible en Angleterre.


A LIRE AUSSI

>> 
Vidéo : l'hymne officiel des Anglais pour leur Coupe du monde
>> 
Toute l'actu sport de metronews

Les tags

    Et aussi

    Sur le même sujet

    À suivre

    Rubriques