Un nouveau risque lié au cannabis établi par des chercheurs

Un nouveau risque lié au cannabis établi par des chercheurs

DirectLCI
SANTÉ - Selon une récente étude menée par des chercheurs américains, le cannabis serait responsable d'un risque accru d'hypertension. Des problèmes rénaux, des attaques cardiaques et des ruptures d’anévrisme peuvent aussi intervenir.

Calme et volupté. En deux mots, les effets ressentis par les consommateurs de cannabis. Mais tout cela ne serait en fait qu’illusion. Selon des chercheurs américains de l’université de Géorgie, les utilisateurs réguliers auraient trois fois plus de risques de mourir d’une hypertension. C’est la première fois que cet effet est associé à la plante.


Pour cette étude, publiée dans le journal européen de la prévention cardiaque, les médecins ont étudié 1.213 participants âgés de plus de 20 ans qui participaient à une large étude sur la santé et la nutrition. Issus de toutes origines, ils fumaient tous du cannabis, et uniquement du cannabis, depuis douze ans en moyenne.

En vidéo

Cannabis : fumer tôt favorise l'échec scolaire

 Et plus ils en consommaient, plus ils étaient sujets à de l’hypertension. Au-delà des maladies cardiaques que peut provoquer cette hausse de la pression sanguine, des problèmes rénaux, des attaques cardiaques et des ruptures d’anévrisme peuvent aussi intervenir. Si ce risque d’hypertension est confirmé par d’autres études, l’éventuel intérêt thérapeutique du cannabis pour certains patients pourrait bien être remis en question.

La confirmation de ce risque s'ajouterait également à la longue liste des effets néfastes du cannabis, tels que le ralentissement du métabolisme cérébral et des troubles de la mémoire, ou encore le déclenchement de la schizophrénie chez des personnes à risque, rappelle Sciences et Avenir. La consommation de la plante est aussi mêlée à une perturbation du développement du cerveau chez l'adolescent.

Plus d'articles

Sur le même sujet