Ces mamans prouvent que trisomie 21 et allaitement ne sont pas incompatibles

Ces mamans prouvent que trisomie 21 et allaitement ne sont pas incompatibles

MESSAGE – Une idée répandue voudrait que les bébés porteurs d’une trisomie 21 ne puissent être allaités. "Faux", répond Ella Gray Cullen, qui se bat pour inciter les mères à surmonter le défi que peut représenter l’allaitement. La preuve en images.

Ces neuf bébés sont tous différents mais ils ont un petit quelque chose en plus : un chromosome. Leurs mères aussi ont un point commun, et elles ont décidé de le partager  lors d’une séance photo réalisée par Nicole Starr Photography. Le défi qu’elles ont dû surmonter, c’est l’allaitement. 

Pour certaines, c’est un moment de joie et d’échange avec bébé mais pour d’autres, il peut être source de frustration lorsque le nourrisson n’est pas réceptif. Cela peut être le cas des enfants porteurs d’une trisomie 21. "J’ai décidé de créer un projet autour de l’allaitement après avoir entendu de nombreuses femmes dire qu’elles ne pouvaient pas allaiter, explique à LCI Ella Gray Cullen. La jeune américaine, à l’origine de Julia’s Way, une association qui souhaite aider les personnes "touchées de près ou de loin par le syndrome de Down (trisomie 21) à réimaginer leur quotidien", précise que de nombreux professionnels de santé déconseillent aux familles d’allaiter à cause de la faiblesse musculaire des enfants et d'autres complications associées au syndrome de Down.  

Son combat commence en 2016, à la naissance de sa fille, Julia Grace. "Au début, c’était très difficile car ma fille était tout le temps fatiguée et refusait la tétée, confie Ella. J’ai très vite été découragée et j’ai dû tirer du lait." Mais à force de persévérance et en adoptant certains gestes – qui sont notamment expliqués dans un document de l’association française Romande Trisomie 21 – la jeune maman est parvenue à ses fins.

Après cette victoire personnelle, elle a imaginé une séance photos "pour inspirer les mères qui, comme je l'étais, ont peur et craignent que leur bébé ne puisse jamais être allaité". Avec l’aide de Nicole Starr Photography et d’autres familles, elle a mis son beau projet à exécution à Rexhame Beach, près de Boston. 

"Ce n’est pas juste une séance photos de plus pour promouvoir l’allaitement, affirme Ella. Ces bébés ont fait des séjours prolongés à l’hôpital, ont dû subir des interventions chirurgicales pour certains, et tout ça à cause de ce chromosome supplémentaire. Mais au final, ils sont là, souriants et heureux et ont pu être allaités".

Plus d'articles

Sur le même sujet