Tongs, talons hauts... : 5 mauvaises habitudes à oublier pour prendre soin de ses pieds durant l'été

Tongs, talons hauts... : 5 mauvaises habitudes à oublier pour prendre soin de ses pieds durant l'été

PRÉVENTION – Il fait chaud, c'est l'été, mais porter trop longtemps des tongs ou des talons hauts, peut fragiliser vos pieds. Décryptage des bons réflexes à avoir avec le podologue Djamel Bouhabib.

62% des Français déclarent avoir mal aux pieds, selon une enquête de l’Union Française pour la santé du pied (UFSP). Et pour cause, beaucoup ont pris de mauvaises habitudes qui peuvent déformer les appuis du pied et affecter la marche. Conséquences : vous pouvez ressentir des douleurs articulaires et musculaires, des pieds jusqu’au dos. Mais ce n’est pas tout, une mauvaise hygiène peut laisser place à des mycoses ou des crevasses. 


D’où l’importance d’en prendre soin. Surtout pendant les chaleurs estivales, période durant laquelle nos pieds sont parfois mis à rude épreuve. Et alors que les vacances approchent, et le port prolongé des tongs et autres claquettes se profile, nous avons demandé conseil à Djamel Bouhabib, podologue et président de l’UFSP sur ces gestes du quotidien à laisser de côté.

En vidéo

Fortes chaleurs : conseils et astuces pour rester au frais

Porter des tongs tout l'été

Pratique et pas chère, la tong est un incontournable de l’été. Mais "comme on ne la lave pas très souvent, l'environnement est propice au développement des bactéries, explique notre interlocuteur. Les coupures et blessures peuvent rapidement s’infecter, surtout chez les diabétiques." De plus, la tong ne respecte pas la physionomie du pied, ce qui accentue le risque d’entorse. Et comme les muscles et les tendons sont en "contraction permanente" , le risque de griffes d’orteils (une déformation) est plus important. Le frottement permanent peut aussi favoriser l’apparition de cors et de fissures.


La bonne habitude : "Porter le même type de chaussure tous les jours n’est pas bon pour les pieds, affirme Djamel Bouhabib. Le mieux reste d’alterner entre les paires."

Poncer ses pieds trop souvent

Pour vous débarrasser de la corne bien installée sur vos talons, vous avez investi dans une pierre ponce. Alors pour la rentabiliser, vous l’utilisez tous les jours mais "c’est une très mauvaise idée, avertit le spécialiste. Lorsqu’on ponce la corne trop souvent, l’épiderme créée davantage de corne pour se protéger. C’est l’effet millefeuilles." Résultats : en plus de fragiliser le pied, cela peut aussi affecter la marche à long terme.


La bonne habitude : "Consultez un podologue qui saura traiter ce problème sans affecter votre santé et ne surtout pas poncer plus d’une fois par semaine", préconise Djamel Bouhabib. Aussi, ce n’est pas la peine de trop forcer et pensez à bien hydrater vos pieds avec une crème après.

Oublier d’essuyer ses pieds

Beaucoup ont tendance à bâcler cette étape après la douche. Or, "laisser ses pieds humides, c’est le meilleur moyen de favoriser le développement des mycoses, surtout si on enfile ses chaussettes directement après", affirme le président de l’UFSP. Ce milieu chaud et humide est en effet favorable au développement des bactéries.


La bonne habitude : pour éviter des semaines de traitement, "mieux vaut prendre le temps de se sécher méticuleusement entre les orteils." Egalement, sachez que les chaussettes en synthétique favorisent la transpiration et donc le développement des bactéries. Optez plutôt pour du coton par exemple.

Toujours en talons hauts

Avec des talons hauts de plus de 6 cm, "le poids du corps bascule en avant pour être supporté par les pieds, détaille le podologue. Ce qui peut créer des douleurs au niveau des genoux et du dos." Le frottement peut aussi laisser place à des durillons, des cors, des oignons ou encore des déformations.


La bonne habitude : le spécialiste recommande de limiter la hauteur à 3,5 cm si vous les portez tous les jours. Sinon, comme pour les tongs, l’idéal est d’alterner entre les différents types de chaussures. De même, il déconseillé de porter des baskets tous les jours.

Couper les ongles trop courts

Plus les ongles sont coupés court, plus ils ont de risques de mal repousser. "Les personnes, et surtout les adolescents, ont tendance à trop couper sur les côtés, au niveau des bourrelets de l’ongle, constate le spécialiste. Cela peut engendrer des douleurs quand ils marchent ou courent."


La bonne habitude : "Il faut les couper le plus droit possible et les limer légèrement sur les côtés."

Des précieux conseils pour garder des pieds en bonne santé car "ce sont bien eux qui nous supportent dans notre quotidien", conclut le podologue. 

Plus d'articles

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques