Avec l’âge, vous avez de plus en plus le vertige ? Voici pourquoi

Avec l’âge, vous avez de plus en plus le vertige ? Voici pourquoi

ETUDE – Des chercheurs américains expliquent pourquoi l’équilibre s’estompe à partir de 40 ans. Le mauvais fonctionnement du système vestibulaire, localisé au niveau de l’oreille interne, serait en cause.

Vous l’avez peut-être déjà remarqué : plus les années passent, moins l’équilibre est bon. Les vertiges sont ainsi de plus en plus fréquents. Mais les sensations de rotation de l’environnement peuvent favoriser les chutes, parfois graves chez les personnes âgées. Alors pour mieux prévenir les risques, des scientifiques américains ont voulu éclaircir ce phénomène. Les résultats de leurs travaux ont été publiés dans la revue Frontiers in Neurology


Pour cette étude, les chercheurs du Massachussets Eye and Ear hospital (Etats-Unis) ont réalisé une expérience grandeur nature. Ils ont ainsi testé l’équilibre de 105 volontaires, âgés de 18 à 80 ans, grâce à un examen vestibulaire des vertiges. Cet examen clinique consiste à détecter la présence de ce qu’on appelle un nystagmus oculaire, soit un mouvement particulier de l’œil synonyme d’un déséquilibre. Plus le seuil vestibulaire est élevé, moins l’équilibre est bon. 

Le cap des 40 ans

En pratique, les participants ont réalisé le test sur une chaise fixée sur une plateforme se mouvant dans plusieurs directions. Leurs perceptions ainsi que leurs degrés d’équilibre ont ensuite été mesurés. Verdict : toutes les personnes de plus de 40 ans ont montré un seuil vestibulaire nettement plus élevé et donc un moins bon équilibre.  Dans la phase du test réalisée dans le noir, ils ont notamment eu besoin d’ouvrir les yeux ou de bouger pour se rééquilibrer. "Ce seuil augmente jusqu'à 83% par décennie après cet âge", note LiveScience.


Du coup, un conflit apparait entre les différentes informations reçues par le cerveau et le risque de chute s’accentue. Mais "avec le vieillissement de la population mondiale, le problème risque de s’aggraver, alertent les chercheurs. A moins qu’il y ait une amélioration de la prévention, du diagnostic et du traitement des troubles vestibulaires." En cas de vertige, il ne faut donc pas hésiter à consulter un médecin. S’il peut être bénin et passager, un vertige peut aussi être le signe d’un AVC ou d’une autre maladie. 

Vertiges positionnels, la manœuvre qui change tout

Et aussi

Les tags

    Sur le même sujet

    À suivre

    Rubriques