Etude santé : le barbecue favorise le cancer du rein

Etude santé : le barbecue favorise le cancer du rein

CANCER DU REIN - Après avoir ravi nos papilles lors des barbecues d’été, la viande grillée devient une menace pour notre santé. Consommée en excès, elle expose au cancer du rein. C’est le résultat d’une nouvelle étude qui incrimine ce mode de cuisson.

Les effets délétères de la viande grillée, consommée en excès, sur notre organisme ne sont pas nouveaux. De nombreuses études alertent déjà sur le fait qu’elle serait un facteur de risque au cancer colorectal. Et, les dernières annonces de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en font l’ennemie public numéro un pour notre santé.

Avec cette nouvelle étude, publiée dans la revue Cancer , elle ajoute le cancer du rein à sa liste de crime. D’après leurs résultats, qu’elle soit blanche ou rouge, une fois que la viande passe sur le grill ou à la poêle, elle expose au cancer du rein. Cette affection a touché 11.090 personnes en 2011, selon l’Institut national du cancer. Il représente environ 3% de l’ensemble des cancers.

La hausse des chaleurs libère les substances cancérogènes

La cuisson au barbecue est la bête noire des scientifiques, en raison des températures élevées générées. Selon les auteurs de l’étude, elles favorisent la production de substances cancérogènes : les hydrocarbures aromatiques ou des amines hétérocycliques. Ces substances affectent le rein. Cet organe est particulièrement exposé à cause de sa fonction de filtrage des toxines.

Pour leur travaux, les chercheurs ont observé les habitudes alimentaires de 659 personnes récemment diagnostiquée d’un carcinome rénal. Ces données ont été comparées avec celles de 699 personnes saines. Les données ont également montré que les patients cancéreux consommaient davantage de viande rouge et blanche que les patients sains. Les chercheurs ont observé que des taux élevés en substance cancérogène (PhIP) étaient liés à un risque de cancer du rein accru de 54%. Et, des taux élevés en cancérogène (MelQx) doublaient le risque.

Il suffit de maîtriser la cuisson

Les auteurs de l’étude ne recommandent pas d'exclure les viandes de l’alimentation, mais de les consommer avec modération. Ils conseillent d’ailleurs de ne pas laisser carboniser la viande lorsqu’elle cuit au barbecue ou à la poêle.

Selon le  Programme national nutrition santé (PNNS), la grillade a l’avantage d’éliminer les matières grasses. Pour limiter les risques liés à la cuisson au barbecue, il est préférable de maîtriser la cuisson de la viande en éloignant la viande la braise par exemple.

À LIRE AUSSI 
>> L'OMS classe les charcuteries et la viande rouge comme cancérogène
>>
Le cancer est souvent le fruit... du hasard

Plus d'articles

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques