Fipronil : seuls 677 œufs sur les 15 milliards produits par la France ont été contrôlés en 2016

SCANDALE - En 2016, seuls 0,000004% des œufs produits ont été contrôlés par les services de l'Etat. Une faille révélée par le Canard enchaîné ce mercredi et que dénoncent les associations de consommateurs.

Chaque année, la France produit près de 15 milliards d’œufs. En 2016, selon les chiffres de la Direction générale de l’alimentation (DGAL) révélés par le Canard Enchaîné dans son édition du 16 août, seuls 677 ont été contrôlés par les services de l’Etat. En clair, si un laboratoire allemand employé par une usine de transformation d’œufs en Belgique n’avait pas eu la mirobolante idée de chercher la présence de Fipronil alors que personne ne lui avait rien demandé, le scandale sanitaire n’aurait jamais été mis au jour. Et des millions d'oeufs contaminés par ce composant anti-poux interdit dans l’Union européenne seraient toujours innocement ingurgités.


Depuis la révélation de l'hebdomadaire, les associations françaises s'insurgent et dénoncent une défaillance politique. "Le système de contrôle a failli dans la nécessaire obligation de protéger la santé des consommateurs. [...] Il semblerait que tous les moyens n'aient pas été mis en place pour garantir cette protection", fait remarquer Ingrid Kragl, directrice de l'information de Foodwatch. De leur côté, les autorités se défendent. Depuis le début du scandale, elles multiplieraient les inspections et assurent que les oeufs vendus dans les supermarchés français ne présentent aucun risque pour la santé des consommateurs. "Nous n'avons à l'heure actuelle pas connaissance de contaminations avec dépassement du seuil réglementaire", explique à LCI Fanny Molin, porte-parole de la direction générale de l'information au ministère de l'Agriculture.

Plus de 200 tonnes d'ovoproduits et 250.000 œufs en boîte contaminés en France

Depuis que les Belges ont tiré la sonnette d’alarme le 20 juillet dernier, l’ampleur du scandale se dévoile lentement, mais sûrement. Des millions d’œufs, vendus dans 16 pays européens, sont concernés. En France, on sait déjà que plus de 200 tonnes d’ovoproduits ont été contaminés. La Fournée dorée, géant de la brioche industrielle qui fait partie des cinq entreprises vendéennes touchées, a par exemple récolté en Belgique 31 tonnes d’ovoproduits au fipronil. À ces ovoproduits s’ajoutent 250.000 œufs en boîte dont 48.460 bio. On le sait déjà, une partie de ces œufs étaient étiquetés Leader Price. Dans les colonnes du Parisien, le ministre de l'Agriculture Stéphane Travert a annoncé mardi la prochaine publication de la liste des produits contenant des œufs contaminés au fipronil.

Le pou rouge, la poule aux œufs d'or

Pour les élevages de poules en batterie, le pou rouge est un véritable cauchemar. Chickfriend, spécialiste néerlandais de la désinfection des poulaillers, aurait alors eu une idée de génie. Proposer à ses clients un anti-poux miracle… à base de Fipronil. La composition, gardée secrète, permettait aux volailles de se débarrasser de leurs parasites pour 8 mois, au lieu de trois habituellement. Une aubaine. L'entreprise aurait écoulé son produit dans 20% des élevages de poules pondeuses des Pays-Bas. Deux jeunes dirigeants de l'entreprise ont été arrêtés jeudi 10 août et font désormais l'objet d'une enquête. Leur fournisseur belge, Poultry-Vision, et une autre entreprise néerlandaise sont également dans le viseur de la justice.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Scandale des oeufs contaminés

Plus d'articles

Sur le même sujet