Invasion de punaises de lit : que faire pour s’en débarrasser ?

Invasion de punaises de lit : que faire pour s’en débarrasser ?

PRATIQUE –Des immeubles entiers du centre-ville de Marseille sont infestés de punaises de lit depuis des semaines. LCI.fr fait le point pour se prémunir et se débarrasser de ces petites bêtes invasives.

La cité phocéenne est envahie de punaises de lit. Des milliers d’habitants du centre-ville ont vu leur logement infesté depuis plusieurs semaines par ces insectes, gros comme un pépin de pomme mais très invasifs. Les punaises de lit piquent la peau des dormeurs pour se nourrir de leur sang, ce qui provoque de fortes démangeaisons. Elles sont attirées par les vibrations, la chaleur, les odeurs et le CO2 dégagés par l’être humain. 


Les punaises de lit voyagent sur les vêtements, les bagages, les sacs, et s’installent essentiellement sur la literie (matelas, sommiers, cadres de lit). Il est très difficile de s’en débarrasser car elles sont très résistantes : elles peuvent survivre près d’un an sans se nourrir. A Marseille, plusieurs campagnes d'extermination se succèdent, sans donner de résultats probants pour le moment. Mais il existe des précautions à prendre pour limiter les risques d’infestation.

Comment repérer les punaises de lit ?

Les punaises de lit font en moyenne sept millimètres à l’âge adulte et sont visibles à l’œil nu. De forme ovale et aplatie, elles sont de couleur brune et se déplacent en marchant rapidement. Les piqûres provoquent de petites lésions rouges sur la peau, gonflées et parfois douloureuses, comme celles des moustiques. Elles se situent surtout sur les zones du corps découvertes pendant la nuit (bras, jambes, dos).


Il est possible de repérer la présence de punaises de lit grâce aux déjections - qui ressemblent à de petites taches noires - qu’elles laissent sur les draps, le matelas, le sommier voire les murs de la pièce. La présence de traînées de sang sur les draps est aussi un signe de contamination. Le jour, elles se cachent de la lumière dans les fentes des planchers ou des murs, et dans les recoins de la literie.

Peut-on s'en prémunir ?

L’arrivée des punaises de lit n’a rien à voir avec la propreté des logements : ces insectes se déplacent sur les textiles et les meubles. La prévention des punaises de lit demande alors beaucoup de vigilance. Elles se retrouvent sur les sièges des transports en commun, dans les salles de cinéma, les vestiaires des salles de sport, les chambres d’hôtels, etc. Pour éviter d’en ramener chez soi, il suffit d'inspecter la place sur laquelle on s'assoit ou l'endroit où on pose ses affaires. A la maison, il est recommandé de laver le plus régulièrement possible le linge et ne pas attendre qu’il s’entasse pour le faire. Il est déconseillé de coller le lit au mur et d’utiliser un dessus de lit : seuls les pieds de lit doivent être en contact avec le sol. 


Lors d’un voyage, les bagages et vêtements peuvent être placés dans des sacs hermétiques pour éviter la contamination dans une chambre d’hôtel par exemple. Examinez également votre sac, vos vêtements et vos bagages avant de réintégrer votre logement. Les punaises de lit sont plus nombreuses dans les grandes métropoles : cette situation serait liée à la présence plus importante de voyageurs internationaux. New York est particulièrement infestée par les punaises de lit, depuis 2009. Si vous devez voyager dans la Grosse Pomme, un site interractif a été mis en place pour localiser tous les bâtiments - et notamment les hôtels - infestés par les punaises de lit. 

Comment s'en débarrasser ?

Seule solution pour exterminer les punaises de lit : recourir à une société de décontamination. L’entreprise intervient deux fois dans le logement, à 15 jours d’intervalle, afin de se débarrasser des punaises de lit vivantes puis de leurs œufs qui auront éclos. Les occupants devront s’absenter pendant quatre heures après l’administration du produit. Le coût de ce traitement est très variable, et dépend surtout de la surface à traiter : pour un appartement de 20 mètres carré, la décontamination coûte entre 125 et 160 euros maximum. Pour une maison de 150 mètres carré, le prix peut aller jusqu’à 300 euros. 


En cas d’infestation, il existe des mesures temporaires pour se prémunir des piqures de punaises de lit. Des dispositifs de capture d’insectes peuvent s’installer sous les pieds de lit. Matelas et oreillers peuvent être protégés grâce à une housse spéciale et les draps ne doivent pas traîner au sol. Les vêtements et le linge de maison infestés doivent être mis dans des sacs hermétiques et traités ou lavés à 60 degrés en machine minimum, voire passés au séche-linge. Ces petites bêtes ne résistent pas à des températures extrêmes. 

Les tags

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques