IST - Mycoplasma genitalium, la bactérie discrète qui atteint 1% des Britaniques

IST - Mycoplasma genitalium, la bactérie discrète qui atteint 1% des Britaniques

DirectLCI
SEXO - Une nouvelle étude a montré que 1% de la population britannique sexuellement active est atteint par une infection sexuellement transmissible, la bactérie Mycoplasma genitalium. Particulièrement discrète, elle est très difficile à détecter.

Découverte dans les années 1980, la bactérie Mycoplasma genitalium touche les hommes et les femmes. Transmise par voie sexuelle, cette infection est responsable d’inflammation dans les voies urinaires et génitales des deux sexes. Si elle n’est pas traitée, elle peut conduire à l’infertilité des hommes et des femmes.

Cette infection est particulièrement insidieuse car elle ne manifeste que peu de symptômes, contrairement aux autres infections sexuellement transmissible. Ce qui signifie que de nombreuses personnes pourraient en être infectés sans en être réellement conscientes. C’est la raison pour laquelle des chercheurs britanniques se sont penchés sur la prévalence de la bactérie Mycoplasma genitalium.

Le tranche d’âge 24-44 ans est particulièrement exposée

Publiée dans la revue International Journal of Epidemiology , l'étude a révélé que 1% de la population sexuellement active, âgée de 16 à 44 ans, serait touché, soit 200.000 personnes. Les auteurs ont alors analysé l’urine de 4500 participants. Parmi ces 4500 participants, 5,2% des hommes et 3,1% des femmes ont déclaré avoir eu plus de quatre partenaires sexuels dans l'année écoulée. Et tous étaient infectés.

Plus précisément, c'est la tranche d’âge 24-44 ans (90% de l'échantillon) qui compte le plus de personnes infectées par la bactérie Mycoplasma genitalium. Ce qui laisse à penser que les personnes les plus touchées sont celles qui adoptent les comportements les plus à risque (partenaires multiples, absence de protection). De quoi pousser les auteurs de l'étude à sensibiliser davantage aux infections sexuellement transmissibles.

EN SAVOIR + >>  Un préservatif qui change de couleur quand il entre en contact avec une IST

Plus d'articles

Sur le même sujet