La gastro-entérite repart à la hausse chez les enfants : les bons gestes pour éviter de l'attraper

La gastro-entérite repart à la hausse chez les enfants : les bons gestes pour éviter de l'attraper

MALADIE - Diarrhées, douleurs abdominales, vomissements… pas de doute, c’est la gastro-entérite. Alors que les consultations sont en hausse, notamment chez les enfants de moins de deux ans, LCI vous livre ses conseils pour vous en prémunir.

Soyez vigilants, la gastro-entérite rôde encore. Un bulletin national d'information publié ce 1er février par Santé Publique France révèle que les consultations pour gastro-entérite sont en hausse de 6 %. Le Réseau Sentinelles recense ainsi 124.000 nouveaux cas rien que la semaine dernière. Un chiffre qui reste en dessous du seuil épidémique, mais ne sonne pas la fin de l'épidémie pour autant. 


Alors, méfiance. La gastro-entérite, très contagieuse, peut entraîner un risque de déshydratation et de graves répercussions chez les nourrissons, les jeunes enfants et les personnes âgées. Pour éviter les maux de tête, les vomissements, la fatigue et surtout les diarrhées aigües, quelques mesures d’hygiène s’imposent. Suivez le guide des réflexes à prendre pour résister à l’infection ! 

Lavez-vous les mains régulièrement

C’est la règle d’or pour repousser les maladies saisonnières. Avant de préparer vos repas, de manger, après être allé aux toilettes  ou à la salle de bains… le lavage de mains est incontournable. En effet, "80 % des microbes se transmettent par les mains", rappelle l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes). Soyez donc intransigeant avec vos enfants !

A noter : les solutions hydro-alcooliques (SHA) sont bel et bien efficaces pour éliminer les microbes, mais n’éliminent pas tous les germes. Pour l’Inpes, il s’agit d’une "solution de secours en cas d’absence de point d’eau et de savon".

Eliminez toutes les sources de contamination

Cela passe par éviter de se toucher le visage sans s’être lavé les mains, se couvrir la bouche et le nez en cas de toux et d’éternuements. Aussi, privilégiez les mouchoirs en papier à usage unique lorsque le nez coule et jetez-les après utilisation. De bons gestes pour éviter de partager vos microbes… et d’en attraper. Dans la salle de bains, les brosses à dents doivent être rangées séparément. Enfin, même s’il commence à faire froid, aérer quotidiennement son intérieur empêche les microbes de stagner trop longtemps dans le cocon familial ou sur votre lieu de travail. 

N’oubliez pas de laver les toilettes

La gastro-entérite est une inflammation de la muqueuse du tube digestif. Lorsque vous êtes malade, il est donc important de bichonner votre estomac. A l’instar des mains, les ustensiles utilisés pour cuisiner doivent être parfaitement nettoyés. Ameli.fr conseille de garder "les aliments frais dans une ambiance réfrigérée. La multiplication des bactéries dans ces aliments est plus rapide en ambiance chaude". Pensez aussi  à laver votre réfrigérateur régulièrement et à respecter les limites de validité inscrites sur les emballages. Votre transit intestinal est déjà mis à rude épreuve par la maladie, donc pas besoin d’en rajouter. 

En vidéo

Gastro-entérite, grippe, bronchiolite... les conseils d'un médecin

Plus d'articles

Les tags

    Sur le même sujet

    En ce moment

    Rubriques