Le chocolat serait très bon pour les femmes enceintes

Le chocolat serait très bon pour les femmes enceintes

MATERNITÉ – Les fringales de grossesses on en parle souvent et on demande aux femmes d'y faire attention. Bonne nouvelle : il semblerait que la consommation de chocolat soit préconisée pour le bon déroulement de ces 9 mois. Mais attention, avec modération tout de même.

Le régime de la femme enceinte est étroitement surveillé. Entre toutes les interdictions auxquelles elle doit se soumettre on lui demande également de surveiller son poids. En effet l'accumulation des kilos pendant 9 mois peut être dangereuse pour la maman mais également pour son bébé à naître.

Surveiller son poids d'accord, mais se faire plaisir de temps en temps c'est important aussi, et bonne nouvelle, il semblerait que cela soit bénéfique sur le plan de la santé.  Car voilà qu'une étude en provenance de l'Université Laval à Québec vient démontrer que le chocolat à petite dose (30 grammes par jour) serait bon pour la mère et son enfant.

Amélioration de la circulation sanguine

Des chercheurs ont ainsi recruté 129 femmes entre leur 11ème et 14ème semaine de grossesse. Elles ont consommé 30 grammes de chocolat noir par jour jusqu'à leur accouchement. Ce qui a été observé grâce à de savants marqueurs et que la circulation sanguine placentaire, utérine et fœtale était très largement améliorée chez les femmes qui avaient consommé du chocolat.

EN SAVOIR + >> Manger son placenta : le mythe des vertus curatives s'effondre

Une bonne nouvelle, donc, sur le terrain du fonctionnement efficace du placenta et de la prévention de la pré-éclampsie . Cette pathologie due à des troubles de l'hypertension artérielle lors de la grossesse, si elle n'est pas prise à temps, peut mener dans certains cas extrêmes à l'éclampsie, une série de violentes convulsions qui peuvent conduire à la mort de la mère.

Veiller à surveiller son poids

Mais attention, ces lignes ne doivent pas vous inciter, si vous êtes enceinte, à vous lâcher pendant votre grossesse. Du chocolat d'accord, mais ne descendez pas toute la tablette ! Ainsi, une prise de poids trop importante peut favoriser l'obésité chez l'enfant.

Pour rappel, et pour une prise de poids contrôlée, les médecins recommandent l'échelle suivante :
 11 à 16 kilogrammes pour un IMC inférieur à 25 (corpulence normale) ;
 7 à 11 kg pour un IMC entre 26 et 230 (surpoids) ;
 5 à 9 kg pour un IMC entre 30 et 40 (obésité) ;
 ne pas prendre de poids pour un IMC supérieur à 40 (obésité morbide).
(Rappel : IMC = votre poids (kg) / votre taille (en mètre) au carré.)

À LIRE AUSSI
>>  Chocolat : mieux vaut manger votre tablette en une seule fois >> Né par césarienne ou par voie naturelle : cela impacte notre santé >> Et si juin était le pire mois de l'année pour concevoir un bébé ?
>> Un parasite augmente la fertilité de certaines femmes

Et aussi

Les tags

    À suivre

    Rubriques