Le sans gluten n'est pas forcément meilleur pour la santé

Le sans gluten n'est pas forcément meilleur pour la santé

ALIMENTATION – La vague du sans gluten a tout renversé sur son passage. Mais, à part quelques cas d'intolérances médicales avérées, la plupart des personnes se soumettent de leur plein gré à cette contrainte pas si bonne que ça pour l'organisme comme l'ont démontré nos confrères de 60 millions de consommateurs.

Le sans gluten est devenu tendance aux quatre coins des pays industrialisés. Véritable révolution alimentaire, ils sont des millions à avoir succombé à ce régime qui exclut beaucoup d'aliments puisque le gluten est présent dans nombre d'entre eux.

1% d'intolérants, 13,2% de pratiquants

Mais, au fait, le gluten, qu'est ce que c'est  ? C'est un mélange de protéines contenu dans le blé. Et le blé, il y en a... partout : le pain, les pâtes, tous les aliments à base de farine de blé. Bref, un vrai casse-tête pour toutes les personnes qui souffrent d'intolérance. Mais ces malades, s'ils existent bel et bien, sont nettement moins nombreux que ceux qui ne mangent pas de gluten. Si l'on compte environ cinq millions de personnes qui ont adopté ce régime, seulement 1 % des Français seraient victimes d'une véritable intolérance ou de maladie cœliaque.

Un delta qui méritait qu'on se penche sur le bien-fondé des aliments sans gluten, ce que nos confrères du magazine 60 Millions de consommateurs n'ont pas manqué de faire dans leur dernier numéro. Les journalistes du mensuel ont donc cherché à savoir si ces produits vendus dans nos grandes surfaces étaient meilleurs pour notre santé, comme le prétendent certains chantres d'une alimentation restrictive.

EN SAVOIR + >> Mythes et réalité sur le gluten

Pas de gluten, plus d'additifs

Verdict ? Contre toute attente, manger sans gluten n'est pas forcément meilleur pour notre forme, comme le révèle la simple lecture des étiquettes. Nos confrères ont découvert que certains de ces produits étaient bourrés d'additifs, en comparaison avec leurs homologues contenant du gluten. Ainsi, une abaisse de pâte brisée Croustipate sans gluten contenait quinze ingrédients, dont un tiers d’additifs comme le E464 et le E330 quand la pâte classique Marie, contenant elle du gluten ne comportait que six ingrédients sans aucun additif.

C'est en effet le gluten qui donne son élasticité à la pâte, il faut donc ajouter des ingrédients pour reproduire cet aspect et pour pouvoir la travailler. Ces aliments sont ainsi sans gluten, certes, mais bourrés de produits chimiques.

Des produits moins riches et... plus chers

D'autre part, ces aliments sont également beaucoup moins riches sur le plan nutritionnel ! Mais attention ! Cela ne veut pas dire qu'ils sont bons pour la ligne. Ils sont tout simplement très pauvres en protéines notamment et cela à chaque fois qu'ils sont comparés à des aliments contenant du gluten. Ainsi 100 grammes de pain de mie Marque Repère E. Leclerc sans gluten contiennent 2,6 g de protéines, contre 8,3 g pour le Marque Repère E. Leclerc Épi d’or selon le dossier de 60 Millions de Consommateurs.

Pour résumer, sauf indication médicale qui vous interdit le gluten, vous n'avez peut-être rien à gagner sur ce terrain et beaucoup à perdre sur celui du porte-monnaie. En effet, les produits en question sont 2 à 2,5 fois plus chers que des aliments classiques. Et n'oubliez pas : sur le plan nutritionnel, moins c'est transformé, meilleur ce sera pour votre santé. A bon entendeur ! 

À LIRE AUSSI
>> Les 10 aliments qui présentent le plus d'allergies
>> Intolérance au gluten, la piste d'un traitement naturel

>> L'intolérance au gluten liée au Roundup de Monsanto ?

Le chef Pierre Jancou : "Le sans gluten est une farce"

Les tags

    Et aussi

    Sur le même sujet

    À suivre

    Rubriques