L'étude santé du jour : le préservatif ne fait pas chuter l'érection, c'est (souvent) la faute de votre pénis !

L'étude santé du jour : le préservatif ne fait pas chuter l'érection, c'est (souvent) la faute de votre pénis !

DirectLCI
SEXUALITÉ - De nombreux hommes affirment avoir des problèmes d'érection à cause du préservatif. D'après une étude, la plupart d'entre eux ont des difficultés même lorsqu'ils ont des rapports non protégés.

"Je perds mon érection quand j'enfile un préservatif". C'est la phrase incontournable qu'utilisent les hommes pour convaincre leur partenaire d'avoir un rapport sexuel non protégé. Une étude menée par des chercheurs américains, britanniques et canadiens, dont les résultats ont été publiés dans la revue Journal of Sexual Medicine , vient de prouver ce que vous saviez déjà depuis longtemps : la plupart du temps, ces hommes vous cachent la vérité !

Méthodologie : évaluer l'érectile de 500 hommes âgés de 18 à 24 ans
Pour arriver à cette conclusion, les scientifiques ont mené une étude auprès de 479 hommes hétérosexuels tous âgés de 18 à 24 ans, qui utilisent régulièrement des préservatifs. Les chercheurs leur ont demandé d'effectuer le questionnaire international IIEF-5, qui permet d'évaluer la santé sexuelle d'un homme ( cliquez-ici pour faire le test).

Les chercheurs ont demandé ensuite aux cobayes de répondre à une série de question pour connaître la fréquence de leur perte d'érection au moment d'enfiler le préservatif ou lors des ébats au cours des six derniers mois. Enfin, les cobayes ont du préciser leurs éventuels problèmes de santé.

EN SAVOIR +
>> Troubles de l'érection : comment je m'en suis sorti

>> 5 choses à savoir quand on prend du Viagra

Ce que l'étude a montré : le préservatif ne suffit pas à expliquer les difficultés d'érection
En analysant les données recueillies, les scientifiques ont constaté que les hommes qui avaient déclaré avoir un soucis d'érection en lien avec l'usage du préservatif ont aussi admis qu'ils avaient des difficultés érectiles lors de rapports non protégés. En outre, les chercheurs ont observé que la mesure de leur fonction érectile était plus basse que chez les autres.

Dans le détail, on découvre que 38,4% des participants ont été classés dans le groupe n'ayant pas de troubles érectiles en lien avec le préservatif. 13,8% des participants ont dit avoir des difficultés érectiles lors de l'application du préservatif, et 15,7% ont affirmé souffrir de ces problèmes lors de rapports sexuels avec préservatif. 32,2% des participants ont rapporté des troubles de l'érection dans ces deux situations.

À LIRE AUSSI
>> Une crème pour remplacer les pilules de Viagra
>> La caféine dope votre érection

Ce que cela va changer : un tiers des cobayes ne savaient pas l'utiliser correctement
Dans leurs conclusions, les chercheurs pointent du doigt le fait qu'un tiers des participants n'a jamais réellement appris à utiliser correctement un préservatif. Si l'usage du préservatif peut entrainer chez certains hommes des difficultés ou des troubles de l'érection, c'est aussi souvent l'arbre qui cache la forêt.

De plus, de nombreux travaux ont déjà montré qu'il existe des facteurs de style de vie qui pourraient contribuer à aux problèmes d'érection, tels qu' une mauvaise alimentation, le manque d'exercice ou bien encore une consommation excessive d'alcool. Les auteurs recommandent donc aux médecins d'interroger leurs patients sur leurs difficultés d'érection liées au préservatif et, le cas échéant, leur expliquer comment l'enfiler ou les orienter vers un psychologue pour suivre une thérapie sexuelle.

À LIRE AUSSI
>> Un préservatif qui change de couleur quand il entre en contact avec une IST
>> Un spray au latex capable de remplacer un préservatif

Plus d'articles

Sur le même sujet