L'étude santé du jour - Pour réussir votre régime, accordez-vous des écarts

L'étude santé du jour - Pour réussir votre régime, accordez-vous des écarts

ALIMENTATION – Quand on fait un régime un excès de zèle peut tout gâcher. En effet, selon de scientifiques, s'accorder un jour par semaine pour succomber à la tentation est la clé du succès.

Quand on fait un régime, la plupart du temps, c'est difficile de ne pas craquer. Cependant, on sait depuis longtemps que trop se priver peut être contre-productif. En effet, la clé d'un régime qui fonctionne consiste plus à manger équilibré qu'à se priver de manière trop drastique.

En effet, la privation à long terme n'est pas une approche réaliste. Même avec la meilleure volonté du monde survivre aux carottes râpées et au bouillon de poule pendant des mois est intenable. Et voilà qu'une étude scientifique vient corroborer ces dires et va même plus loin. Selon les travaux  des universités de Tilbourg au Pays Bas et celle de Lisbonne au Portugal, s'accorder un jour par semaine pour craquer sur nos petits plaisirs favoris serait même la clé d'un régime réussi.

► Méthodologie : deux régimes très encadrés
Les chercheurs ont ainsi recruté 36 hommes et femmes tous attentifs à leur poids. Ils ont été divisés en deux catégories : la première a été soumise à un régime limité à 1500 calories par jour toute la semaine et l'autre à un régime à 1300 quotidiennes avec un extra à 2700 calories, un jour par semaine. Tous remplissaient un journal de bord recensant les aliments ingérés à chaque repas.

EN SAVOIR + >> Pourquoi les régimes ne fonctionnent pas

► Ce que l'étude a montré : les écarts sont une bonne source de motivation
Très rapidement les chercheurs se sont aperçus que les personnes qui suivaient un régime très strict le vivaient plutôt mal. Dès qu'elles craquaient cela influençait leur humeur et mettait leur motivation en berne. Celles qui avaient prévu de succomber à leur péché mignon au contraire restaient très motivées et voyaient rapidement les effets positifs de leur nouvelle façon de s'alimenter. Plus important encore, interrogées à nouveau un mois plus tard, les personnes appartenant à ce groupe étaient beaucoup plus nombreuses à vouloir continuer leur régime. Enfin les personnes qui savaient qu'à un moment dans la semaine elle pourrait "se lâcher" contrôlaient beaucoup mieux les fringales et avaient moins tendance à craquer.

► Ce qu'il faut en conclure : un extra doit être planifié et contrôlé
Il convient de souligner que les personnes qui ont augmenté leur ration calorique une fois par semaine n'ont pas perdu moins de poids que les autres. Une bonne nouvelle, donc, pour ceux qui surveillent leur ligne mais attention, il ne s'agit pas de faire n'importe quoi. Les écarts que vous vous accordez doivent être prévus et encadrés car en matière de régime, il y a peu de place pour l'improvisation, sinon c'est le dérapage assuré. Alors choisissez un moment pour craquer : un dîner entre amis, une sortie au restaurant etc... Ensuite choisissez ce sur quoi vous aller jeter votre dévolu : un verre d'alcool, un dessert très riche, une pizza. Une fois que cela est décidé tenez-vous en à cela et c'est tout, car il ne faudrait pas gâcher les efforts de toute une semaine.  

À LIRE AUSSI 
>>  Un régime pauvre en fibres détruit la flore intestinale >> Le régime méditerranéen est aussi bon pour le cerveau >> 14 aliments pour vivre jusqu'à 100 ans

Les tags

    Et aussi

    Sur le même sujet

    À suivre

    Rubriques