Lumière bleue : avez-vous besoin de vous en protéger ?

Lumière bleue : avez-vous besoin de vous en protéger ?

OPHTALMO – Pour prendre soin de vos yeux, la dernière tendance est de chausser des lunettes anti-lumière bleue. L'objectif annoncé : vous protéger des effets nocifs des écrans.

Des lunettes qui vous font voir la vie en jaune... parce que les verres filtrent la lumière bleue. Cette innovation est proposée par les lunettiers comme Essilor et Hoya , en plus des traitements habituels des verres correcteurs, mais aussi par des marques, à l'instar d' Edie&Watson , qui vendent des lunettes qui "ne corrigent pas la vue" mais protègent uniquement des écrans.

Cristallin et rétine abîmés

La lumière bleue est en effet particulièrement émise par les écrans à LED qui nous entourent (ordinateurs, smartphones...). Elle serait impliquée dans des atteintes oculaires, du cristallin ( cataracte ) et de la rétine ( dégénérescence maculaire liée à l'âge ).

Toutefois, le docteur Jean-François Korobelnik, président de la Société française d'ophtalmologie (SFO),"doute de l'intérêt d'une protection contre la lumière bleue dans la vie quotidienne". Il rappelle à metronews que les expériences sur lesquelles s'est fondée l'Agence de sécurité sanitaire (Anses) pour émettre des recommandations sur les LED ont été menées avec des lumières intenses et prolongées sur des animaux et des cellules. "Dire que la lumière bleue est très mauvaise est controversé", ajoute-t-il.

Trop concentré sur Candy crush

Sans compter que la fatigue oculaire, les picotements et maux de tête associés ne sont pas dus aux écrans. "Ils ne font que révéler un besoin de petite correction chez des personnes qui ne portaient pas de lunettes, ou des problèmes chez des gens dont les lunettes ne sont pas adaptées. Mais ils ne provoquent pas de problèmes de vue", rappelle le spécialiste. Quant aux yeux qui piquent, "ce n'est pas dû à l'écran lui-même mais à la rareté du clignement des paupières". C'est ça d'être "trop concentré sur Candy crush".

Retenez donc que "la lumière qui provient de vos écrans n'est pas l'objet d'une démarche particulière de prévention chez les ophtalmologistes". Si les industriels font des filtres anti-lumière bleue un élément de vente, alors que le niveau de preuve de leur efficacité est trop faible, c'est surtout parce qu'ils surfent sur votre anxiété. Inquiétez-vous plutôt de votre consommation de cigarettes, le tabac étant un facteur de risque attesté de dégénérescence maculaire.

EN SAVOIR + >> Réduisez la fatigue visuelle après des heures passées devant un ordinateur

Plus d'articles

En ce moment

Rubriques