Neuf enfants américains sur dix mangent trop salé

Neuf enfants américains sur dix mangent trop salé

SANTE – La plupart des enfants et adolescents américains consomment des plats bien trop riches en sodium, selon une étude. Pas à cause du sel ajouté à table, mais de la teneur en sodium présente dans les plats. En ligne de mire : la restauration rapide et les industriels.

"Nous condamnons bien trop d'enfants à une mort prématurée", alertent les Centres américains de contrôle et de prévention des maladies dans une étude publiée cette semaine . En cause : une alimentation beaucoup trop riche en sel. Selon ce rapport, 90 % des enfants de 6 à 18 ans aux États-Unis consomment près de 3 300 mg de sodium par jour, bien au-delà des 2 300 mg recommandés. Et cette consommation a été calculée sur les plats avant même qu'ils arrivent sur la table, et que la salière entre en scène.

Faire bouger les industriels

En ligne de mire, les produits industriels et les plats des restaurants, trop riches en chlorure de sodium. L'étude indique que le repas le plus riche en sodium est le dîner, lors duquel enfants et ados consomment 40 % de leur apport journalier. Les plats pointés du doigt sont les pizzas, les burgers, les viandes fumées type charcuteries, les chips, le pain ou encore la soupe. "Réduire les quantités de sel consommé aidera nos enfants à éviter des problèmes de santé tragiques et coûteux", indique le directeur du CDC Tom Frieden. Il cite les maladies cardiovasculaires, et rappelle qu'un enfant sur six a une pression artérielle élevée.

Les auteurs de l'étude conseillent aux parents de lire les étiquettes afin d'acheter les produits les moins riches en sodium. Ils recommandent d'éviter le sel dès le plus jeune âge, en le remplaçant autant que possible dans les plats servis aux enfants par des épices, herbes et légumes pour varier les saveurs. Mais ils s'adressent aussi à l'Agence américaine des médicaments et des produits alimentaires (FDA), en leur demandant de modifier les normes de nutrition imposées à l'industrie alimentaire. Selon eux, il est indispensable de réduire de moitié de la quantité de sodium présente dans les cantines scolaires.

Plus d'articles

Les tags

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques