Œufs contaminés : ce qu'il faut savoir si vous n'avez rien suivi au scandale du fipronil

Scandale des oeufs contaminés

Voir
SANTÉ - Des millions d’œufs ont été contaminés au fipronil, un insecticide dont l'usage sur les animaux destinés à la consommation est interdit. 17 pays sont concernés par ce scandale. En France, la liste des produits contenant des œufs contaminés sera bientôt publiée.

Depuis les premières annonces venant des Pays-Bas, début août, l'affaire des oeufs contaminés au fipronil, un insecticide interdit, a touché 17 pays, dont la France. Si l'heure n'est pas à l'inquiétude concernant les conséquences sanitaires de cette contamination, de nouvelles révélations viennent chaque jour amplifier la portée de ce qui est qualifié de "scandale". C'est ainsi que la France a, vendredi 11 août, indiqué, par la voix du ministère de l'Agriculture, vendredi 11 août sur France Info, que des produits de la grande distribution seraient "retirés des rayons dans l'attente des résultats des analyses", sans toutefois préciser lesquels. "Les entreprises sont victimes de cette fraude. Il ne faurait pas jeter l'opprobre sur ces marques". On devrait toutefois en savoir bientôt plus. Dans Le Parisien du mardi 15 août, Stéphane Travert annonce que la liste des produits contenant des oeufs contaminés sera rendue public "dans les prochains jours" sur le site du ministère.

Quelle est l'origine du scandale ?

Tout commence en juin. La Belgique est alors officiellement alertée par un exploitant. En enquêtant sur le traitement contre le pou rouge, l'agence sanitaire belge établit un lien avec les Pays-Bas au travers d'une firme locale, qui a reconditionné un produit supposé naturel pour désinfecter les poulaillers. Selon les médias belges et néerlandais, cette entreprise, ChickFriend, a acheté son désinfectant à une autre entreprise dans le nord de la Belgique, Poultry-Vision. 


Le 20 juillet, la Belgique alerte l'UE, suivie par les Pays-Bas et l'Allemagne. Le 1er août, La Haye annonce qu'une substance toxique, le fipronil, a été détectée dans des centaines de milliers d'oeufs et que des dizaines d'élevages de volaille sont bloqués. Les autorités belges affirment que les Pays-Bas ont été alertés de la présence de fipronil dans des oeufs dès novembre 2016.

Qui est touché ?

15 pays de l'Union européenne sont concernés :  la Belgique, les Pays-Bas, l'Allemagne, la France, la Suède, le 

Royaume-Uni, l'Autriche, l'Irlande, l'Italie, le Luxembourg, la Pologne, la Roumanie, la Slovaquie, la Slovénie et le Danemark. Mais aussi la Suisse et Hong Kong.


En France, quatorze établissements ont importé des oeufs ou des produits à base d'oeufs susceptibles de contenir du fiproni.. Ces sites, notamment situés dans la Vienne, le Maine-et-Loire, le Pas-de-Calais, le Nord et le Morbihan, produisent des "ovoproduits". 

Selon le ministre de l'Agriculture, Stéphane Travert, 250.000 oeufs ont été "mis sur le marché" français depuis avril. Dans le Pas-de-Calais, un éleveur a déclaré avoir utilisé un insecticide. Le ministère de l'Agriculture a déclaré que "les analyses menées [...] s’avèrent positives, mais aucun œuf issu de cet élevage n’a été mis sur le marché",  annoncé que ces œufs "seront détruits" et qu'une enquête nationale chez "l’ensemble des fabricants d’ovoproduits" agréés en France sera ouverte.


L'Allemagne estime qu'au moins trois millions d'oeufs contaminés lui ont été livrés depuis les Pays-Bas. La Belgique a procédé à des retraits préventifs et discrets dès le mois de juillet. Jeudi 10 août, la Roumanie a découvert une tonne de jaunes d'oeufs liquides contaminés au fipronil, importés d'Allemagne, et l'Autriche a rappelé des lots suspects venant des Pays-Bas et destinés aux restaurants. Plusieurs millions d'oeufs ont été détruits en tout.

C'est quoi le Fipronil ?

Le fipronil, considéré par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) comme "modérément toxique" pour l'homme, est dangereux pour les reins, le foie et la thyroïde s'il est absorbé en grande quantité. Les faibles concentrations mesurées dans les oeufs contaminés rendent toutefois le risque d'empoisonnement très faible. Les poules contaminées le restent pendant six à huit semaines.


L'utilisation du fipronil est interdite sur les animaux destinés à la chaîne alimentaire dans l'UE, mais reste courante dans de nombreux produits antiparasitaires pour animaux de compagnie et dans des produits à usage domestique, comme les anti-termites ou les anti-fourmis.

Où en est l'enquête ?

Plusieurs perquisitions ont été menées jeudi 10 août lors d'une opération concertée dans les deux pays, aboutissant à l'arrestation aux Pays-Bas de deux dirigeants d'une des entreprises incriminées, ChickFriend, selon les médias néerlandais.


Les premières perquisitions ont été menées en Belgique en juillet, chez la société que les médias belges ont identifié comme Poultry-Vision, dont un dirigeant a été entendu et où plus de 6000 litres de produits interdits ont été saisis.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Scandale des oeufs contaminés

Plus d'articles

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques