Pour éviter les migraines, freinez sur la charcuterie !

Pour éviter les migraines, freinez sur la charcuterie !

MAL DE TÊTE – Une nouvelle étude révèle qu’une consommation excessive de charcuterie pourrait accentuer le risque de migraine. Alors pour limiter les maux de tête, les chercheurs américains recommandent de la remplacer par des aliments moins concentrés en nitrates.

Amateurs de charcuterie, méfiez-vous si vous êtes migraineux ! Vos maux de tête à répétition pourraient être déclenchés par les viandes transformées. C’est en tout cas ce que suggère une nouvelle étude américaine, publiée dans la revue MSystems et relayée dans le Dailymail britannique. Elle pointe d’ailleurs du doigt les responsables présumés : les nitrites.


Ces substances artificielles sont utilisées comme conservateurs par les fabricants de charcuteries.  Le nitrate de sodium et le nitrate de potassium servent aussi à fixer la couleur de la viande. Mais pourquoi incriminer la charcuterie alors que les nitrates se trouvent aussi dans la nature, et a fortiori dans les fruits et les légumes ? Les chercheurs de la San Diego  School of Medicine (université de Californie) nous éclairent. 

L’origine des migraines dans le microbiote ?

Pour leur étude, les scientifiques ont passé au crible 172 échantillons buccaux et 1996 échantillons de selles. Ils ont alors constaté que les échantillons les plus concentrés en nitrates étaient ceux des personnes migraineuses. Or, quand une personne ingère des nitrates, la digestion les transforme en nitrosamine, un composé dangereux pour la santé et susceptible de déclencher les migraines. Pour les fruits et légumes en revanche, pas de soucis à se faire car les effets nocifs des nitrates sont inhibés par la vitamine C.


"Nous savons maintenant qu’il existe un potentiel lien entre les bactéries intestinales et les migraines mais il reste à savoir si elles sont une cause ou une conséquence", précise le Dr Embriette Hyde qui a participé aux travaux. La crise migraineuse est due à une inflammation des neurones et une dilatation des vaisseaux cérébraux. Mais ici, les scientifiques suggèrent qu’elle pourrait trouver son origine dans le microbiote intestinal, notre deuxième cerveau. 


Pour éliminer ce facteur de risque, l’équipe américaine souhaite développer un rince-bouche probiotique. L’objectif : tuer les bactéries en cause. En attendant la mise sur le marché d’un tel médicament, "si vous êtes sujets aux migraines, vous devriez essayer d’arrêter (la charcuterie)", conseille finalement le Dr Hyde. 

Vidéo - Comme la charcuterie et la viande rouge, ces produits pourraient être aussi cancérogènes

Comme la charcuterie et la viande rouge, ces produits pourraient être aussi cancérogènes

Et aussi

Les tags

    Sur le même sujet

    À suivre

    Rubriques