Regarder des documentaires animaliers rend plus heureux

Regarder des documentaires animaliers rend plus heureux

DirectLCI
ANIMAUX - Vous vous sentez fatigué, d'humeur maussade ? Visionnez un documentaire animalier et vous retrouverez le sourire. Ce sont en tout cas les conclusions d'une étude de la BBC qui démontre que, même derrière un écran, la nature a des effets bénéfiques sur notre santé mentale.

Qui ne s'est jamais retrouvé le moral en berne ? Dans ces moments-là, on est souvent désoeuvré, abruti devant sa télévision, la télécommande bien en main. STOP !. Plus besoin de zapper. Votre seul salut : visionner des documentaires animaliers. Selon une récente étude de la BBC, relayée par Mother Nature Network, regarder ce type de programme nous rendrait en effet immédiatement plus heureux. Mieux, ils aideraient à faire baisser le stress, la nervosité, la peur, l’anxiété et même la fatigue.

Un sentiment d'émerveillement décuplé Etude Real Happiness Project

Ce travail intitulé "Real Happiness Project"  ("Le projet du bonheur véritable"), a été menée auprès de 7.500 participants issus de différents pays anglo-saxons (Etats-Unis, Grande-Bretagne, Australie, Afrique du Sud, Inde, Singapour). Les volontaires ont été invités à visionner différents programmes : des documentaires animaliers, bien sûr, mais aussi des films dramatiques ou encore des sujets d'actualité. Leurs réactions ont ensuite été analysées en temps réel. 


Pour cela, le professeur Dacher Keltner, spécialiste des sciences de l'émotion à l'University of California à Berkeley (Etats-Unis), s'est servi d'un logiciel de reconnaissance faciale appelé "Crowd Emotion", intégré aux webcams des 7.500 "cobayes". Et les résultats sont bluffants : "Les gens qui avaient regardé un programme animalier voyaient leur sentiment d'émerveillement décuplé. A l'inverse, leur état de nervosité et de stress diminuaient significativement".

L'admiration favorise la bienveillance

"Ces variations d’émotions provoquées par des vidéos sur la nature sont significatives. On sait que l’émerveillement et le plaisir (sentiments éprouvés lors du visionnage) sont les fondements du bonheur humain", explique le professeur Keltner. "Si les gens éprouvent des sentiments d'admiration, ils sont plus susceptibles d’adopter des comportements bienveillants, tout en sachant mieux gérer leur stress", rappelle-t-il.


Autre information révélée par cette étude : l’impact des documentaires animaliers est plus fort chez les femmes que chez les hommes et d’autant plus chez un public jeune (16-24 ans), dont les émotions négatives sont plus importantes au départ.

En vidéo

JT 20H - Dans les zoos, comment les animaux font-ils face au froid ?

Plus d'articles

Sur le même sujet