Trois conseils pour consommer moins de sel

Trois conseils pour consommer moins de sel

DirectLCI
SANTE - Souvent à l'origine de l'hypertension artérielle - et donc des maladies cardiovasculaires -, le sel doit être consommé avec modération. Metronews vous aide à ne pas avoir la main lourde avec la salière.

1. On différencie l'essentiel de l'inutile
Selon l'Inpes* nous consommons en moyenne 8 g à 9 g de sel par jour alors que nous n'en avons besoin que de 5 g à 6 g. Le sodium qu'il contient est essentiel pour l'organisme car il aide à réguler la pression et le volume sanguin. Mais une consommation trop importante a des effets négatifs car elle entraîne une augmentation de la tension artérielle. Alors pour en consommer un peu mais pas trop, on se contente du sel présent naturellement dans les aliments et on exclut le plus possible le sel visible (celui que l'on ajoute dans les plats nous-mêmes) et le sel caché dans les préparations type plats cuisinés et dans les condiments.

2. On apprend à lire les étiquettes
Dès les courses au supermarché, il est possible de faire en sorte de réduire sa consommation de sel. Ayez le réflexe de prendre le temps de comparer la teneur des aliments que vous achetez. Quand il est mentionné sur les emballages, le sel peut également prendre le nom de "sodium" et "chlorure de sodium". A savoir : 1 g de sodium équivaut à 2,5 g de sel. Par ailleurs, si vous consommez 300 g d'un produit qui contient "1,5 g de sel pour 100 g de produit", cela signifie que vous absorberez 4,5 g de sel, soit presque toute la consommation maximum recommandée par jour. Un conseil qui s'applique aussi aux différents types d'eau minérale.

3. On donne du goût aux petits plats autrement
Là où le sel peut le plus manquer, c'est lorsqu'il faut assaisonner les plats. Lorsque vous faites bouillir de l'eau pour faire cuire des pâtes ou du riz privilégiez le sel iodé disponible en grandes surfaces. Pour la cuisson des viandes et des légumes, remplacez le sel par des mélanges d'aromates variés comme des herbes de Provence ou des épices (curcuma, paprika, muscade). Et pour relever les poissons et les salades de crudités, pensez au jus de citron par exemple. Et si jamais vous tenez quand même à saler un tout petit peu votre assiette, laissez la salière en cuisine pour ne pas être tenté de s'en servir à table.

Plus d'articles