Un médecin prétend avoir greffé un corps à la tête d'un singe

Un médecin prétend avoir greffé un corps à la tête d'un singe

SPECTACULAIRE – Greffer le corps d'un être vivant sur la tête d'un autre : c'est le projet fou du médecin italien Sergio Canavero qui avait annoncé pouvoir le réaliser à l'horizon 2017. Il vient d'affirmer avoir réussi son expérience sur un singe. La nouvelle est toutefois à prendre avec des pincettes.

C'est un scénario digne de Frankenstein mais s'il s'est déroulé comme ce médecin le relate, il pourrait révolutionner la médecine moderne. Souvenez-vous : il y a quelque temps, un médecin italien prétendait pouvoir greffer un corps issu d'un donneur en état de mort cérébral sur la tête d'un patient vivant.

Le docteur Canavero pensait que sa technique serait utilisable sur l'homme d'ici à 2017 . Aujourd'hui, et selon ses dires, il semblerait que ses travaux avancent à grands pas, puisqu'il vient d'annoncer avoir réussi, avec un collègue chinois, à réaliser cette expérience sur un singe. L'animal aurait ainsi survécu 20 heures sans lésions apparentes et aurait été ensuite euthanasié pour des raisons éthiques.

Des clichés qui laissent planer le doute

Mais la communauté scientifique reste dubitative. D'abord parce que le docteur Sergio Canavero est un habitué des coups d'éclat. Ensuite, parce qu'il n' a pas tout à fait suivi la procédure habituelle en matière de découverte scientifique majeure. Il avance que ces travaux seront publiés dans deux revues : Surgery et CNS Neuroscience & Therapeutics... alors qu'il en a présenté les conclusions avant la parution.

EN SAVOIR + >> Cet homme est candidat pour greffer sa tête sur un nouveau corps

L'italien a exposé, via une interview sur skype , des photos montrant, dans un premier temps, des souris qui auraient subi cette opération. Elles se déplacent difficilement mais leur mobilité est indéniable. Ensuite, il a dévoilé un cliché du singe à qui il aurait pratiqué une greffe. On voit clairement des points de suture au niveau du coup de l'animal mais il est clair que, dans les deux cas, les preuves sont trop faibles pour conclure que l'expérience a eu lieu et qu'elle a été couronnée de succès.

Un homme s'est déjà porté volontaire

Le docteur Canavero prétend, par le biais de cette opération, guérir les patients touchés de paralysie. Quand il avait fait part de sa volonté de mener cette expérience sur des humains, un volontaire de nationalité russe s'était manifesté pour être le premier sur lequel une greffe serait réalisée.

Concrètement, le chirurgien prétend congeler le corps d'un patient décédé et la tête d'un patient vivant après avoir coupé cette dernière grâce à une lame extrafine de sa confection et ensuite utiliser un composant appelé polyéthylène glycol (PEG), pour reconnecter les deux entités. C'est donc avec beaucoup d'impatience que les médecins du monde entier attendent la sortie des deux publications. Alors, à votre avis, info ou intox ? 

À LIRE AUSSI
>> Greffe d'un corps sur une tête : pourquoi c'est de la science-fiction >> Un paralysé remarche : une opération miracle, vraiment ? >> La stimulation électrique au secours de la paralysie

Plus d'articles

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques