Un protège-dents intelligent pour prévenir les risques de commotions cérébrales

Un protège-dents intelligent pour prévenir les risques de commotions cérébrales

SANTE - Aux Etats-Unis, des chercheurs ont mis au point un protège-dents révolutionnaire conçu pour les sportifs afin de détecter les risques de traumatisme crânien. Le dispositif s'allume dès que la personne qui le porte reçoit un choc violent pouvant sans le savoir amoindrir les capacités cérébrales.

Plus connue sous le nom de traumatisme crânien, la commotion cérébrale est un traumatisme dont l'impact est le plus souvent mineur. Mais chez les sportifs, une exposition répétée et à long terme peut affecter la mémoire, l'équilibre, la vue et même les émotions. C'est d'ailleurs pour cette raison que les autorités sanitaires précisent qu'il ne faut jamais minimiser les dommages causés par les commotions cérébrales dans la pratique d'un sport  : le fait de recevoir un autre coup, même léger, juste après un premier choc, peut avoir des conséquences cérébrales critiques voire mortelles.

À défaut de soigner, un nouvel accessoire pour les sports de contact (lutte, rugby…) pourrait permettre aux athlètes de savoir quand il est temps de faire une pause. En plus de protéger les dents, le FITGuard permet aussi d'évaluer les risques encourus par un sportif lorsqu'il reçoit un coup . Car dans ce cas précis, il n'est pas rare que les athlètes veuillent tout de suite réintégrer le jeu. La décision d'arrêter de jouer est d'autant plus difficile à prendre que les symptômes de la commotion sont subtils et la rendent encore plus difficile à détecter.

Un simple système à lumière


Les plus "voyants" comme les vomissements, la perte d’équilibre, la mauvaise coordination ou même l'évanouissement signifient déjà qu'une surveillance médicale s'impose pour dépister les possibles complications secondaires. Avant d'en arriver là, le FITGuard donne l'alerte à l'entraîneur ou aux autres joueurs grâce au système de LED fixé sur l'avant du protège-dents : il s'illumine en bleu en cas d'impact peu risqué, mais passe au rouge si le coup reçu est plus important, signalant que le sportif a 50 % de risques de souffrir d'une commotion cérébrale.

Outre ce système d'alerte, les données en lien avec le choc reçu sont envoyées vers une application. "Le FITGuard permettra de suivre le protocole habituel en cas de commotion tout en ayant des données quantitatives pour étayer leurs conclusions", explique le co-développeur de ce produit, Anthony Gonzales. "Nous voulons fournir des outils permettant de prendre des décisions avisées sur la sécurité des athlètes et réduire les effets traumatiques des blessures cérébrales." Cet appareil est actuellement en phase de test mais ses concepteurs sont sur le point de le commercialiser via Internet .

 

Plus d'articles