Découverte d'exoplanètes : bière, gâteau… la conquête spatiale à l’épreuve de l’humour belge

POTACHE – En dévoilant 7 exoplanètes semblables à la Terre dans un système parallèle, les chercheurs de l’université de Liège ont fait l’une des découvertes spatiales majeures de ces dernières années. Mais ils n’ont pas manqué de le faire avec un humour, tout ce qu’il y a de plus belge…

Une découverte majeure qui va nous permettre d’en savoir un peu plus sur l’univers infini et peut-être même de découvrir d’autres formes de vie. Mercredi, Michaël Gillon et ses comparses astronomes ont présenté, depuis le centre de la Nasa, un système de sept nouvelles planètes semblables à la Terre, dont trois "habitables", autour d’une étoile naine, qu'ils ont baptisé TRAPPIST-1.


Si Twitter s’est ému de cette découverte, le nom donné à cette étoile n’a pas manqué d’amuser les Belges. Certes, TRAPPIST-1 n’est pas sans leur rappeler les moines trappistes dont plusieurs abbayes de l’Ordre cistercien de la stricte observance se trouvent dans le Plat pays. Mais c’est aussi –et surtout - le nom courant de célèbres bières locales. Et quand on sait que l’équipe est majoritairement originaire de l’universitaire de Liège…

Des planètes aux noms de bière ?

Interrogé sur le nom choisi, Michaël Gillon, coauteur de la recherche, n’a pas caché que la bière trappiste avait été une source d’inspiration. "Nous avons beaucoup d’idées de nom qui sont inspirées des bières belges", a-t-il plaisanté en conférence de presse alors que les planètes sont pour le moment identifiées par des lettres de l’alphabet. "Mais je ne crois pas que cela deviendra les noms officiels." Il faut dire que c’est de l’eau liquide et pas du houblon que l’équipe pense avoir découvert sur les planètes.


Si l’on peut supputer que les astronomes ont voulu pousser la plaisanterie au point de trouver un acronyme qui colle à la blague, TRAPPIST-1 a un nom officiel tout à fait "scientifique", tiré du nom du télescope basé dans les Andes chiliennes qui a permis la découverte : TRAnsiting Planets and PlanetesImals Small Telescope.

"Oh mec, comment ce serait cool que les premiers voyages sur un autre système solaire soient peut-être sur le système solaire Trappiste-1."

Et les speculoos dans tout ça

L’humour belge semble bien partie prenante dans cette découverte. Les scientifiques n’ont pas hésité à faire référence à une autre spécialité belge pour trouver le nom du centre de recherche et donc du projet qui a permis la découverte : Search for habitable Planets EClipsing ULtra-cOOl Stars (Recherche de planètes habitables éclipsant des étoiles ultra-froides en français) est plus communément appelé SPECULOOS... le petit biscuit belge à la cannelle qui va bien avec le café.

Plus d'articles

Les tags

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques