L'Ouragan Irma menace les Antilles : abris cycloniques, provisions de nourritures et de médicaments... Que doivent faire les habitants ?

ALERTE - Dans les Antilles françaises, où le cyclone de catégorie 5 devrait frapper dans la nuit de mardi à mercredi, les autorités ont mis en place des mesures de protection des populations. Sur place, que doivent faire les habitants de Saint-Barthélémy, de Saint-Martin et de la Guadeloupe ?

Irma continue de gagner en intensité. L’ouragan est passé ce mardi 5 septembre en catégorie 5, soit le maximum de l’échelle qui mesure ces phénomènes. La Guadeloupe, Saint-Martin et Saint-Barthélémy ont été placées en vigilance cyclonique rouge. L’œil du cyclone devrait éviter la Guadeloupe et la Martinique, mais passer au nord immédiat de Saint-Barthélémy et de Saint-Martin, françaises. En fin de journée ce mardi, Météo-France estimait "fort probable" que Saint-Martin et Saint-Barthélémy soient "directement impactées" par Irma. Des rafales à 346 km/h ont notamment été enregistrées près de l’œil du cyclone, elles devraient atteindre 200 à 250 km/h à l'approche de Saint-Barth et Saint-Martin. 


Sur place, quelles consignes doivent observer les habitants ? 

Des abris cycloniques pour protéger les populations

La préfecture de Saint-Martin et Saint-Barthélémy recommande ainsi à toutes les personnes au plus près de la mer, "dans des zones facilement inondables et/ou soumises à la houle marine de se réfugier en lieu sûr", en hauteur. La préfecture a diffusé également la liste des abris cycloniques, ouverts à partir de 11h ce mardi 5 septembre, heure locale : liste des abris de Saint-Martin et liste des abris de Saint-Barthélémy. Les personnes qui rejoignent ces centres d’hébergement sont invitées à se munir d’un peu de nourriture, d’eau, de médicaments et de quoi occuper les enfants.


Les consignes sont identiques en Guadeloupe où la préfecture a annoncé dès ce mardi la fermeture des établissements scolaires et des crèches, jusqu’au jeudi 6 septembre. Les habitations situées sur les côtes basses ou en bord de falaise sont en cours d’évacuation et il est demandé à chaque établissement de santé 72 heures d’avance en médicaments, nourriture et eau potable et de vérifier le fonctionnement de leurs groupes électrogènes, indique le site du ministère de l'Intérieur


Mercredi, les administrations publiques resteront fermées et il est conseillé aux entreprises de faire de même. La Guadeloupe propose également aux habitants de s’abriter en lieu sûr : liste des abris en Guadeloupe.

Voici les conseils du ministère de l'Intérieur :

Le ministère de l'Intérieur a publié ce mardi sur son site internet une liste de recommandations à suivre à destination des populations qui se trouvent sur place :


• Regagnez immédiatement votre habitation ou un abri sûr.

• Mettez les animaux à l’abri.

• Regroupez autant que possible l’ensemble des membres de la famille.

• Faites connaitre votre choix d’hébergement à vos proches.

• Gardez près de vous vos réserves et moyens d’éclairage de secours.

• Maintenez-vous éloignés des baies vitrées.

• Coupez le courant électrique du réseau.

• N’utilisez pas de feux à flamme nue.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Ouragan Irma : les Antilles pansent leurs plaies

Plus d'articles

Sur le même sujet