Non, des ovnis n'ont pas survolé la Station spatiale internationale vendredi dernier...

Non, des ovnis n'ont pas survolé la Station spatiale internationale vendredi dernier...

EXTRATERRESTRES - Vendredi 17 février, l'Agence spatiale américaine aurait interrompu une transmission en direct des caméras de la Station spatiale Internationale, au moment où l’on voyait passer six objets lumineux. Pour les chasseurs d'ovnis, aucun doute : la NASA a censuré des images "dérangeantes". Sauf qu'il s'agit en fait d'un bidonnage.

Il faut bien l’admettre, les images filmées par les caméras extérieures de la Station spatiale internationale et diffusées en direct le site de la NASA n’ont la plupart du temps pour ainsi rien de très palpitant. De temps à autre, le bras robotique de l’ISS se déploie lentement devant l’objectif. Plus rarement, Thomas Pesquet apparaît dans le champ de la caméra. Et puis parfois, un phénomène inexpliqué vient briser la monotonie de ce spectacle cosmique, suscitant l’enthousiasme des chasseurs d’ovnis.


Surtout lorsque comme le chasseur d’ovni Streetcap 1,  on essaie de leur faire croire à un phénomène extraterrestre. Ainsi, le 17 février, ce dernier a diffusé sur YouTube une vidéo où six objets volants non identifiés semblent survoler par la droite la station spatiale. Après quoi, ce qui est présenté comme le flux vidéo de la Nasa, a brutalement été interrompu par un "problème technique". A l’écran, la retransmission est alors remplacée par des images d’une salle de réunion. Un incident troublant, aussitôt interprété par les ufologues comme la volonté de censurer des images dérangeantes. 

Les images en question datent en fait de 2010

Largement suffisant pour qu'Internet s'emballe. D'autant que l’équipe de SecureTeam10, un groupe d’ufologues assez connu dans le milieu, y est allé de ses conclusions un peu hâtives : "Streetcap1 a découvert ce que certains appellent une flotte d'objets volants non identifiés survolant la Station spatiale internationale. Nous avons vu au moins six ovnis passant derrière l'ISS. À en juger par la distance, je suppose que la taille de ces objets, quels qu'ils soient, est assez grande", confie un des membres, un certain Tyler, interrogé par le Daily Mirror.

Problème, tout ça s'agit en fait d'un bidonnage. Un hoax démasqué deux jours plus tard par le travail d’UFO of Interest, qui est venu doucher l’enthousiasme de ces ufologues. Car ce site spécialisé dans le "debunking" des vidéos d’ovnis a démontré que ces images ont été capturées par la Nasa en 2010, avant d'être mixées à des séquences actuelles de l'ISS... Et que cette fameuse flotte de six objets volants non identifiés survolant la station spatiale ne serait que des "débris spatiaux". C’est en tout cas ce que l’Agence spatiale américaine avait indiqué à l’époque.


Une petite manipulation qui rappelle que même des images authentiques peuvent être détournées très efficacement. D'autant que ce n'est pas la première fois. En avril 2016 , un étrange rayon vert était apparu avant que la transmission des images filmées par les caméras extérieures de l'ISS ne s'interrompe soudainement. Beaucoup d'ufologues croyaient avoir aperçu un ovni, alors qu'il s'agissait simplement d'un reflet lumineux sur l'objectif...

En vidéo

Les plus beaux clichés de Thomas Pesquet

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Thomas Pesquet dans l'espace

Plus d'articles

Sur le même sujet