Alerte terroriste à Rouen : une députée réclame la liste des étudiants fichés S en Normandie

Alerte terroriste à Rouen : une députée réclame la liste des étudiants fichés S en Normandie

RADICALISÉS - Après une alerte terroriste à la fac de droit de Rouen, la députée LR Françoise Guégot souhaite que le nombre d'étudiants fichés S en Normandie soit communiqué aux responsables d'établissements. Une demande qui fait écho à celle du maire d'Evreux, qui avait protesté plus tôt contre le refus du préfet de lui donner la liste des fichés S.

"Sécurité maximale dans les universités normandes". C'est dans cette optique que Françoise Guégot, députée LR de la Seine-Maritime et vice-présidente de la Région Normandie, en charge de l’Enseignement supérieur, a demandé ce jeudi au ministre de l'Intérieur et à la ministre  de l' l’Éducation nationale de "communiquer aux présidents d’universités et responsables d’établissements le nombre précis d’étudiants fichés S au sein des universités normandes". 


Une exigence qui fait suite à l’alerte terroriste ayant conduit à l'évacuation de la faculté de droit, à Rouen, la veille. Un individu fiché S et vétu d'une djellaba avait été repéré par le personnel de l'université, rôdant aux abords de l'établissement. D'après le journal Paris Normandie, ce n'était pas la première fois que cet individu "qui n’est pas étudiant, qui n’a rien à faire là, traînait dans le secteur", d'après une source interne.

A Evreux, le maire veut faire expulser les fichés S de la ville

Par mesure de précaution, la faculté a été évacuée - en accord avec la direction de l'université - afin de procéder à un déminage "pour une simple levée de doute". D’après Normandie Actu, "l’inspection des locaux s’est achevée vers 20 h, elle n’aurait rien donné".  Proche de Nicolas Sarkozy, l'élue régionale "souhaite également connaître précisément les moyens mis en œuvre pour garantir la sécurité des étudiants normands, face à la menace terroriste".


Plus tôt dans la journée de jeudi, c'est  le maire d'Evreux (Eure), Guy Lefranc, qui a réclamé au préfet de l'Eure d'expulser les fichés S de sa ville puisque ce dernier ne veut pas lui fournir la liste de ces personnes. " Je suis en colère, je suis obligé d'exagérer un peu en demandant cette expulsion parce qu'on ne fait pas droit à ma demande parfaitement légitime de connaître les fichés S", a avancé jeudi à l'AFP M. Lefranc.

Proche de Bruno Le Maire, l'élu estime que, "puisqu'on est en état d'urgence, il est du ressort du Premier ministre de publier un décret" donnant accès aux maires à l'identité des fichés S. Etonné du fait que la ministre Najat Vallaud-Belkacem ait pu annoncer qu'elle disposait, elle, de la liste de fichés S concernant le personnel de l'Education nationale, le maire d'Evreux affirme que certains maires de tous bords ont eu connaissance, de façon confidentielle, des fichés S de leur commune, auprès des préfectures de leurs départements.

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques