Allaitement en public : la polémique renaît en Grande-Bretagne

Allaitement en public : la polémique renaît en Grande-Bretagne

SOCIETE – Après qu'une jeune maman britannique s'est vue prier cette semaine de se cacher sous une serviette de table pour allaiter son bébé dans un hôtel de luxe, de nombreuses femmes réclament de pouvoir donner le sein où et quand elles veulent. En France aussi, le sujet reste sensible.

Cachez ce sein que les clients du Claridge ne sauraient voir. Alors qu'elle était en train d'allaiter discrètement son bébé de quelques mois dans un salon du prestigieux hôtel de Londres, Louise Burns, une jeune maman britannique, a été priée la semaine dernière par le personnel de couvrir son geste sous une serviette de table. Sa mésaventure, qu'elle a racontée sur le réseau social Twitter, est vite devenue virale, relançant la polémique sur l'allaitement dans les lieux publics.

EN SAVOIR +
>>
A Nice, la grande Tétée les mères qui allaitent leurs enfants en public
>>
Des bons d'achat pour encourager à l'allaitement

Les réactions sont en effet nombreuses Outre-Manche, alors que depuis quelques jours, des mamans se relaient devant le Claridge avec leur nouveau-né, exigeant des excuses de la part de l'hôtel de luxe. L'affaire a également suscité la colère de Nigel Farage, le leader du parti britannique europhobe Ukip. Le populiste a expliqué ce week-end à la radio  que les femmes devaient "éviter d'être ostentatoires quand elles donnent le sein et penser à se mettre à l'écart quand c'est le cas".

La loi est pourtant bien de leur côté. En 2010, la new Equality Act avait en effet permis aux femmes britanniques d'allaiter en dehors de la maison. Ce qui ne les empêche pas de recevoir des remarques désobligeantes.

Même polémique en France

Selon Aurélie Serry, présidente de la coordination française pour l'allaitement maternel (CoFam), une polémique du même ordre est à craindre en France. "Aucune loi n'interdit l'allaitement en public, souligne-t-elle auprès de metronews. Mais plusieurs femmes se sont vues dans l'obligation de quitter un lieu public parce qu'elles donnaient le sein à leur enfant." C'est le cas d' une mère de 41 ans qui allaitait sa fille dans un magasin de Biscarrosse (Aquitaine), en août 2013. Elle aavait été fermement priée par la commerçante de se cacher dans la réserve ou de sortir du magasin.

"Ce genre d'épisode montre l'absence d'une culture de l'allaitement en France, alors même que c'est un acte on ne peut plus naturel," ajoute Aurélie Serry. "Les femmes qui allaitent ne devraient pas devoir rester cloîtrées chez elles ou laisser leur enfant pleurer quand il a faim, à cause du regard inquisiteur de certains."

À l'époque, la maman de Biscarrosse avait déposé plainte. Une bonne initiative, selon la présidente de la CoFam : "Même si la loi n'interdit pas l'allaitement en public, il n'existe pas encore de jurisprudence en la matière. Ce serait pourtant très utile pour changer le regard des plus réfractaires", ajoute-t-elle.

Plus d'articles

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques