Calais: une cinquantaine de personnes contournent l'interdiction de manifester, quatre arrestations

Calais: une cinquantaine de personnes contournent l'interdiction de manifester, quatre arrestations

MANIF INTERDITE - Une cinquantaine de personnes se sont réunies à Calais en soutien au général Piquemal, arrêté il y a deux semaines. Le rassemblement étant interdit, la police a procédé à plusieurs interpellations.

La "promenade citoyenne" organisée à Calais s'est terminée par l'arrestation de quatre personnes, dont l'organisateur du rassemblement. Une première manifestation avait été organisée, puis interdite par la préfecture, pour soutenir le général Piquemal.

L'organisateur parmi les interpellés

Il avait été arrêté le 6 février dernier lors d'une manifestation, interdite elle aussi, organisée à l'initiative du groupuscule d'extrême-droite Pegida. Le but de la manifestation était de dénoncer l'immigration et la présence à Calais de réfugiés dans des camps de fortune.

Selon les informations de Taranis News, l'organisateur du rassemblement, Willy Destierdt, fait partie des quatre personnes interpellées en milieu d'après-midi par les forces de l'ordre.

EN SAVOIR + 
>> Qui se cache derrière le rassemblement de soutien au général Piquemal ?
>> Qui est le général Piquemal, arrêté lors d'une anti-migrants interdite ?

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques