Calvados : certaines interventions des pompiers bientôt payantes

Calvados : certaines interventions des pompiers bientôt payantes

POLÉMIQUE - Le service départemental d'incendie et de secours (Sdis) du Calvados vient d'entériner une nouvelle grille de prix, applicable au 1er avril prochain. Huit types d'interventions seront tarifés par les pompiers. Et la facture sera salée.

Vous faites une mauvaise chute, chez vous, et personne n'est là pour vous aider. Dans le Calvados, il vous faudra bientôt débourser 241 euros si vous appelez les pompiers pour vous relever. Lundi, le service départemental d'incendie et de secours (Sdis) - l'établissement public qui encadre l'activité des pompiers - à Caen, a voté la tarification de certains services des sapeurs-pompiers, rapporte Ouest France.

A partir du 1er avril, huit types d’interventions seront ainsi facturés. Il faudra désormais s’acquitter de 463 euros en cas d’alerte incendie alors qu’aucun feu ne s’est déclaré ou pour débloquer un ascenseur, 241 euros pour un relevage à domicile sans transfert à l’hôpital ou pour une personne en état d’ébriété, peut-on lire sur la grille tarifaire que s’est procuré le quotidien régional.

"Faire des économies sur le dos de la sécurité des usagers"

Le vote de cette mesure fait bondir les syndicats de pompiers du Calvados, qui crient au "scandale". Xavier Le Coutour, élu PRG à Caen, dénonce "un premier pas vers la privatisation du service public". "C'est une logique de culpabilisation de la personne. Alors que quand il y a une menace, c'est à ce moment-là qu'il faut intervenir, et non pas attendre qu'il y ait le feu", s'alarme ce médecin à la ville, interrogé par Le Figaro . "On ne fait pas des économies sur le dos de la sécurité des usagers", renchérit Eric Vève, conseiller départemental et municipal de Caen PS, interrogé par France 3 Normandie .

Moselle, Yvelines, Essonne… Le Calvados n'est pas le premier département à choisir de facturer certaines interventions des pompiers. Depuis quelques années, la Cour des comptes préconise aux Sdis de facturer les services qui ne sont pas censés relever de leurs missions, encadrées dans l' article L. 1424-2 du Code général des collectivités territoriales (CGCT). Selon un rapport des Sages datant de 2011, 16% des interventions des pompiers sortaient de ce cadre cette année-là. Des dépenses difficilement soutenables pour des départements parfois au bord de l'asphyxie, en raison des baisses des dotations de l'Etat.

À LIRE AUSSI
>> 
Le plan des pompiers pour former 8000 Parisiens au secourisme d’ici à cet été
>> 
La Défense : les pompiers sauvent 7 personnes prises au piège du feu dans une tour d'habitation

Les tags

    Et aussi

    Sur le même sujet

    À suivre

    Rubriques