Charente-Maritime : la cantine des tous petits sous la surveillance d'un policier en uniforme

Charente-Maritime : la cantine des tous petits sous la surveillance d'un policier en uniforme

EDUCATION - Un policier municipal en uniforme et munit d'un sifflet a été chargé de la surveillance de la cantine d'Aigrefeuille-d'Aunis, en Charente-Maritime, selon Sud Ouest. Sa présence inquiète les élus d'opposition.

Les élus d'opposition d'Aigrefeuille-d'Aunis, en Charente-Maritime, sont inquiets. Désormais, un policier municipal  en uniforme, munit d’un sifflet, surveille la cantine de la commune où déjeunent les élèves de maternelle et primaire, rapporte Sud Ouest jeudi. Or même si les enfants ont tendance à pousser sur les décibels, la présence de cet agent ne fait pas l’unanimité : "Ça fait peur aux enfants", a estimé l’opposition du maire Gilles Gay, lors du conseil municipal lundi.

Ca me rassure d'avoir un policier en permanenceGilles Gay

Également "chef de service aux écoles", le policier municipal s’occupe aussi de sécuriser l’entrée et la sortie de l’école. "Il ne fait pas peur aux enfants qui le connaissent bien", assure le maire, cité par le quotidien.  "Et il est vrai que depuis qu'il est là, cette cantine qui était vraiment trop bruyante – les enfants parlent beaucoup et fort – est plus calme. L'opposition proteste contre le fait qu'il soit en uniforme. Mais un policier municipal, quand il est en service, est en uniforme. S'il n'est pas en tenue, c'est qu'il ne travaille pas. Son job, c'est d'être habillé en policier".


Pour remédier à l’inquiétude générale, le maire a donc demandé au policier de porter un pull. "Peut-être qu'il ne restera pas toute l'année à la cantine, on va voir comment la situation évolue. Mais ça se passe bien et moi, ça me rassure d'avoir un policier en permanence" dans l’école.

Les tags

    Et aussi

    Sur le même sujet

    À suivre

    Rubriques