Classement des lycées 2016 : tout comprendre à ce palmarès

Classement des lycées 2016 : tout comprendre à ce palmarès

ECOLE – Comme chaque année depuis 23 ans, le ministère de l’Education nationale a publié mercredi les indicateurs de réussite des quelque 4.000 lycées de France. Metronews vous en dit plus sur ce système qui permet d’établir un classement des établissements, dont sont friands les parents et les médias.

Bon ou mauvais lycée ? Comme chaque année depuis plus de 20 ans, les élèves et leurs parents peuvent consulter "l’indicateur de réussite", ou "de valeur ajoutée" de leur établissement.

Disponibles depuis mercredi matin sur le site de l'Education nationale , ces indicateurs plus connu sous le sigle IVAL portent sur les quelque 2.300 lycées généraux et technologiques et 2000 lycées professionnels, publics comme privés, de l’Hexagone. Ils s'appuient sur deux indicateurs : le taux de réussite au baccalauréat (la session 2015 en l’occurrence) et le taux d'accès au baccalauréat dans l'établissement.

Un indicateur de valeur ajoutée positif ou négatif

Le taux de réussite au bac correspond au nombre de reçus au bac rapporté au nombre de candidats. Le deuxième critère du taux d'accès évalue de son côté, pour un élève, la probabilité d'obtenir le bac à l'issue d'une scolarité entièrement effectuée dans le lycée, quel que soit le nombre d'années nécessaires. Il s'agit en effet de prendre en compte la volonté d'un lycée de mener ses élèves jusqu'à l'obtention du diplôme : un établissement peut afficher un taux excellent de réussite au bac sans que celui-ci soit réellement révélateur, par exemple parce que les élèves y auront été sélectionnés.

Pour chaque indicateur, les statisticiens du ministère ont calculé, outre le "taux brut", le "taux attendu" par rapport aux établissements comparables au niveau national. La différence entre les taux brut et attendu représente l'indicateur de valeur ajoutée des lycées (IVAL), qui peut être positif ou négatif.

Si par exemple on tape au hasard dans le moteur de recherche de l’Education nationale le nom du lycée Auguste Brizeux à Quimper (Finistère), on voit qu’il a obtenu un taux de réussite au bac de 97%, pour un taux attendu de 98%. Un élève entré en seconde dans ce lycée a eu 74% de chances d'obtenir le baccalauréat dans l'établissement, pour un taux d’accès attendu de 80%. Sa valeur ajoutée est donc de – 6 points.

A LIRE AUSSI >> 
Baccalauréat 2015 - Le palmarès des lycées
 

Les tags

    Et aussi

    Sur le même sujet

    À suivre

    Rubriques