Des sites affirment que l'Aïd et Yom Kippour vont remplacer des jours fériés : pourquoi c'est faux

Des sites affirment que l'Aïd et Yom Kippour vont remplacer des jours fériés : pourquoi c'est faux

Avec

La chasse aux intox

Voir
FAUSSE INFORMATION - Contrairement à ce que prétendent certains sites, le gouvernement ne prévoit pas de remplacer deux jours fériés par les fêtes de l’Aïd et Yom Kippour.

Remplacer les lundis de Pâques et de Pentecôte en instaurant un jour férié pour l’Aïd el-Kébir et Yom Kippour ? Cela fait partie des propositions du think tank Terra Nova, publiées dans un rapport datant du 22 février. Mais à en croire les titres de certains sites d’informations comme "Culture People" et "The Vibes", repérés dans le cadre du projet CrossCheck, c'est bien "l’Etat français" lui-même qui prévoirait de changer le calendrier… 


Or, le remplacement des jours fériés ne figure nulle part dans les projets du gouvernement. En effet, si Terra Nova est une fondation proche du Parti socialiste, ses recommandations ne comportent pour autant aucune valeur obligatoire pour les pouvoirs publics.

Traiter les religions avec plus d'équité

En fait, les auteurs du rapport font remarquer que "sur les onze jours fériés officiels, quatre sont liés à des fêtes chrétiennes ou catholiques (ascension, lundi de pentecôte, assomption de la Vierge, Noël), deux sont des lundis chômés qui suivent des fêtes religieuses chrétiennes (lundi de Pâques, lundi de Pentecôte)", mais "aucun ne concerne les fêtes solennelles des autres religions."

L’idée serait donc de traiter les confessions principales en France avec plus d’équité, en ajoutant la fête juive de Kippour et celle, musulmane, de l’Aïd-el-Kébir, au rang des jours fériés, "en supprimant les deux lundis qui ne correspondent à aucune solennité particulière".

Cette recommandation, parfois qualifiée de serpent de mer, a déjà été évoquée dans le passé. Dès 2004, le rapport Stasi, remis à Jacques Chirac, préconisait plus d’équité dans la répartition des jours fériés en fonction des religions. En 2012, c’était la candidate d’Europe Ecologie – Les Verts, Eva Joly, qui proposait d’instaurer deux jours fériés pour l’Aid et Kippour. François Hollande avait critiqué cette suggestion. "Je suis attaché au principe de laïcité. Il ne peut donc être question d'introduire de nouveaux jours fériés en fonction des religions", avait-il déclaré dans la Dépêche du Midi

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La chasse aux intox

Plus d'articles

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques