Deux salariés sur dix frisent le "burn out" au travail

Deux salariés sur dix frisent le "burn out" au travail

ÉTUDE - Selon l'institut Think, près de 2 salariés sur 10 se disent potentiellement en situation d'épuisement professionnel, une situation connue sous le nom de "burn out". Le stress au travail est en première ligne.

Des salariés au bord de la crise de nerfs. Selon une étude de l'institut Think pour Great Place to Work publiée mercredi, 17% des interrogés se disent potentiellement en situation de burn out (ou épuisement professionnel), et 3 sur 10 disent être confrontés à ce problème dans leur entourage professionnel.

Le burn out, souvent causé par des situations de stress et/ou d'un épuisement, ont pour conséquence des arrêts de travail soudains. Chez les managers, la part des salariés au bord du gouffre est plus élevée (24%).

EN SAVOIR + >> Quiz : Êtes-vous proche du burn out ?

Le ministère du Travail a chargé l'an dernier un groupe de travail composé d'experts, de médecins et de psychologues de "clarifier ce que recouvre le burn out", et faire des recommandations pour mieux prévenir ce syndrome, sans toutefois traiter des questions de reconnaissance et réparation. Les conclusions de ce groupe de travail n'ont pas encore été publiées.

Début décembre, une trentaine de députés de la majorité ont demandé de leur côté dans une tribune publiée par le JDD que le burn out soit reconnu comme maladie professionnelle. A l'heure actuelle, seules quelques dizaines de cas par an obtiennent cette reconnaissance.

Plus d'articles

Les tags

    En ce moment

    Rubriques